Casillas, le tweet qui ne passe pas

Casillas, le tweet qui ne passe pas©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le dimanche 09 octobre 2022 à 22h28

Iker Casillas a provoqué un raz-de-marée de commentaires et de réactions ce dimanche sur la toile suite à un tweet pour le moins surprenant. La communauté LGBT est en colère.



Véritable légende du Real Madrid et de la sélection espagnole, Iker Casillas est un des tous meilleurs gardien de but de l'histoire du football. Armé du brassard de capitaine au biceps, il incarne l'âge d'or du football ibère du temps où il avait successivement soulevé le trophée du vainqueur à l'Euro 2008, au Mondial 2010 puis à l'Euro 2012. Cependant, son image de héros national a quelque peu été écorchée ce dimanche de l'autre côté des Pyrénées. Et même partout à travers le monde. La faute à un post sur son compte Twitter officiel. "J'espère que vous me respecterez : je suis gay" a publié en milieu de journée l'ancien monument de la Roja. Un message lourd de conséquence car la toile s'est enflammée, relayant et commentant en masse ce coming-out. Peu de temps après, son ancien partenaire en sélection espagnole, la légende Carles Puyol a apporté un commentaire des plus troublants en réponse: "C'est le moment de raconter notre histoire, Iker" a rédigé l'ex-défenseur du Barça, tout en prenant soin d'illustrer sa réplique d'un gros cœur.

Or, Iker Casillas a supprimé son post initial dans l'après-midi. Ne supposant probablement pas un tel déferlement de réactions sur la toile, "San Iker" s'est ensuite fendu d'un message d'excuses, toujours sur le même réseau social. "Compte hacké. Par chance tout est en ordre. Des excuses à mes followers. Et bien sûr, encore plus d'excuses à la communauté LGBT" a-t-il publié à 16h36. Le champion du monde 2010 dit-il la vérité ? Le média espagnol AS avait annoncé en préambule de ce mea culpa un coup de gueule dissimulé de la part de l'homme de 41 ans. Ciblé malgré lui par la presse, Iker Casillas alimentait la rubrique people. Plusieurs rumeurs lui ont récemment prêté des relations avec plusieurs prétendues conquêtes. Dont la dernière en date, dix jours plus tôt, présumait d'une relation naissante avec Shakira. Ainsi, l'ex-Madrilène aurait souhaité adressé un pied-de-nez à la presse en réponse aux allégations dont il a fait l'objet. Une blague toutefois de mauvais goût pour les associations LGBT. Le joueur australien Josh Cavallo, qui a fait son coming-out l'année dernière, a fustigé ce comportement.

"Iker Casillas et Carles Puyol qui plaisantent et se moquent de leur coming-out dans le football est décevant. C'est un chemin difficile auquel toute personne LGBTQ+ doit affronter. Voir mes modèles et des légendes du football se moquer du coming-out et ma communauté est au-delà de l'irrespect" a tweeté le joueur d'Adelaide, furieux visiblement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.