Bleus : Marcus Thuram, un destin tout tracé

Bleus : Marcus Thuram, un destin tout tracé©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le vendredi 06 novembre 2020 à 13h20

Appelé pour la première fois en équipe de France, Marcus Thuram s'épanouit au Borussia Mönchengladbach. Il aurait pourtant pu rejoindre l'OM l'an dernier, mais son illustre père lui a conseillé l'exil.

 

C'est LA grosse surprise de la liste dévoilée par Didier Deschamps jeudi. Neuf jours après son doublé face au Real Madrid en Ligue des champions avec le Borussia Mönchengladbach, Marcus Thuram (23 ans) a été appelé pour la toute première fois en équipe de France pour le match amical face à la Finlande (11 novembre), et les rencontres de Ligue des Nations au Portugal (14 novembre) et contre la Suède (17 novembre). "Il faisait déjà de bonnes choses à Guingamp. Il est passé au niveau supérieur avec son club. Il a cette capacité à créer des différences avec beaucoup de percussion. Il marque, il fait marquer. C'était déjà le cas à Guingamp, a justifié le sélectionneur tricolore. Il a la capacité sur les gros matchs à être très souvent présent et bon. C'est ce qui me fait l'appeler aujourd'hui, comme j'en ai appelé d'autres depuis septembre. C'était le moment de l'avoir avec nous." 

"Rien n'a été fait au hasard" 

Une suite logique pour le jeune attaquant, qui a connu une progression graduelle, à Sochaux (2015-2017) puis à Guingamp (2017-2019) avant de rejoindre la Bundesliga l'an dernier. Il était pourtant convoité par l'OM à l'été 2019 mais a préféré l'exil. Comme son illustre père Lilian, qui n'est pas étranger à ce choix, comme le confirme Le Télégramme. "A Guingamp déjà on sentait, dans les discussions avec Lilian, son père, qu'il y avait une ligne conductrice depuis toujours. Il est dans une continuité de travail, d'entourage et de progression sportive. C'est construit, ce n'est pas une météorite. Sochaux, Guingamp, je suis convaincu que rien n'a été fait au hasard depuis le départ", déclare pour le quotidien Eric Blahic, ancien adjoint de Jocelyn Gourvennec en Bretagne. Le champion du monde 1998 devrait de nouveau lui apporter de précieux conseils l'été prochain, puisque le natif de Parme est très convoité. D'après Bild,outre Manchester City, le Real Madrid et le FC Barcelone voudraient également s'attacher les services de celui qui avait été vendu 12 millions d'euros par l'EAG en 2019. Et qui en vaut aujourd'hui beaucoup plus... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.