Bleus : Larqué remet en cause le statut de Griezmann

Bleus : Larqué remet en cause le statut de Griezmann©Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mercredi 24 mars 2021 à 21h28

Avant le coup d'envoi de France-Ukraine, Jean-Michel Larqué a écorné le statut d'Antoine Griezmann en équipe de France. Le consultant de RMC verrait bien l'attaquant des Bleus aller faire un tour sur le banc des remplaçants...



Antoine Griezmann a débuté dans le onze de Didier Deschamps élaboré pour affronter l'Ukraine, mercredi soir au Stade de France lors du premier match de la campagne des qualifications à la Coupe du Monde 2022. Une 87eme sélection pour le numéro 7 qui a déjà inscrit 33 buts sous le maillot bleu. Il n'a pourtant pas fait trembler les filets sur les trois dernières sorties et il faut remonter au déplacement en Croatie (2-1), le 14 octobre 2020, pour trouver l'identité de « Grizou » au tableau d'affichage de la sélection tricolore.

Larqué sur Griezmann : « Il a un rôle secondaire »

Sacré champion du monde en 2018, Griezmann fait parler depuis plusieurs mois car il a connu des turpitudes au FC Barcelone. Et chez les Bleus, il a notamment raté plusieurs penalties. Jean-Michel Larqué verrait bien l'ancien de l'Atlético Madrid sur le banc de l'équipe nationale. « Je pense que le statut de Griezmann est remis en question en équipe de France, où il y a de la concurrence. Il était encore en grande difficulté au FC Barcelone il n'y a pas si longtemps. Il a un rôle secondaire. Sur ce que je vois au plus haut niveau, on ne peut pas considérer aujourd'hui que les performances de Griezmann sont au niveau des performances de Kingsley Coman, Ousmane Dembélé et Kylian Mbappé », a lâché l'ancien milieu de terrain mercredi en fin de journée sur RMC avant le coup d'envoi de France-Ukraine.

Rami défend Griezmann qui a ensuite marqué contre l'Ukraine un superbe but...


« Griezmann a fait de très bons matchs en équipe de France. Il a aussi fait des matchs moyens voire très moyens plus récemment. Ses performances en sélection ne sont pas exceptionnelles. Elles ne permettent pas de dire qu'il est indispensable et qu'il est le joueur-clé. Il l'a été, mais le temps passe », a ajouté le consultant tandis qu'Adil Rami, également présent à l'antenne de la radio, a pris la défense de son ancien partenaire. « Il n'est peut-être pas à son meilleur niveau au Barça, mais il est totalement différent en équipe de France. Il est heureux, je le vois bien en neuf et demi. Ça ne veut pas dire que c'est le meilleur joueur en équipe de France, mais je le trouve souvent bon », a souligné le défenseur champion du monde alors que Griezmann vient de marquer plusieurs fois récemment avec le Barça. Et surtout, tout ça était avant l'ouverture du score sublime de l'attaquant français contre l'Ukraine à la 19eme minute d'une frappe lumineuse du pied gauche...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.