Bleus : Kimpembe taille patron

Bleus : Kimpembe taille patron©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le lundi 12 octobre 2020 à 11h08

Pour sa 11e sélection en équipe de France, Presnel Kimpembe a impressionné face au Portugal, et confirmé sa forme du moment.

 

S'il a effectué ses débuts en équipe de France en mars 2018, Presnel Kimpembe ne comptait que 10 sélections avant le choc de dimanche soir face au Portugal. Un prestigieux match de Ligue des nations entre les champions du monde et les champions d'Europe qui s'est conclu par un triste match nul et vierge (0-0). Et où Kimpembe a signé l'une de ses prestations les plus abouties en Bleu. Une copie "assez impressionnante" selon l'ancien défenseur parisien Eric Rabesandratana. "Il avait tout de même Cristiano Ronaldo en face ou Joao Felix. Et il a été exemplaire, dans la lignée de ce qu'il fait actuellement, a-t-il déclaré sur France Bleu Paris. Il a changé de dimension. Il est assez régulier et propre dans ses interventions. Il a surtout progressé au niveau de la concentration. Kimpembe a été un peu le patron, là où on attend plus (Raphaël) Varane." 

9 ballons récupérés

Signe de sa prestation de haut niveau face à "CR7" et consorts, cette statistique, relevée par Opta. Le défenseur du PSG est en effet le seul Tricolore à avoir récupéré plus de ballons (9) qu'il n'en a perdu (1) au Stade de France. Une stat qui confirme l'impression visuelle laissée par "Presko" mercredi, mais aussi ces derniers mois. Et s'il a toujours répondu présent dans les grands rendez-vous, comme lorsqu'il avait éteint Lionel Messi lors du 8e de finale aller de Ligue des champions du PSG face au Barça en 2017 (4-0), avant la fameuse remontada, il pouvait avoir des sautes de concentration dans les rencontres moins prestigieuses. Ce qu'il a désormais corrigé, comme n'a pas manqué de le souligner son entraîneur à Paris Thomas Tuchel. "Il a gagné en concentration et en maîtrise. Je confirme ce que dit Thomas Tuchel, avait corroboré Didier Deschamps avant la rencontre face aux Portugais. Il n'a pas débuté tous les matchs mais il en a débuté aussi. Il n'y a que des grands matchs en équipe de France donc il vaut mieux qu'il soit performant." Et le champion du monde, qui fait désormais la paire avec Marquinhos au PSG, n'a pas manqué de l'être, une nouvelle fois. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.