Bleus - Deschamps : "Un objectif clair : se qualifier"

Bleus - Deschamps : "Un objectif clair : se qualifier"©Media365

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 04 novembre 2021 à 16h45

Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe de France, est revenu sur sa liste de joueurs convoqués dans l'optique des rencontres face au Kazakhstan et la Finlande. Il a également évoqué le calendrier international, qui sera très dense pour les Bleus et les autres sélections, avant la Coupe du monde 2022.


L'équipe de France a l'occasion de valider son billet pour la prochaine Coupe du monde, prévue au Qatar du 21 novembre au 18 décembre 2022. Un succès face au Kazakhstan (le 13 novembre) suffira au bonheur des Tricolores qui occupent la tête du groupe D dans les éliminatoires avec 3 points de plus que l'Ukraine et 4 unités d'avance sur la Finlande, qui sera l'adversaire des Bleus le 16 novembre. Après avoir dévoilé la liste des 23 joueurs convoqués, sans aucun nouvel élément, Didier Deschamps est revenu sur certaines décisions en conférence de presse. Buteur face au PSG mercredi soir lors du nul obtenu par Leipzig en Ligue des Champions (2-2), Christopher Nkunku n'a pas connu de première convocation mais est suivi de près par le staff, d'après le sélectionneur.

"On veut assurer notre qualification pour la Coupe du monde"

"On le suit, il aurait pu y être, il fait des choses très intéressantes qui ont encore été confirmées hier. Il n'est pas là mais il fait partie des candidats sérieux qui peuvent avoir cette opportunité. Je ne peux que l'inciter à continuer. Sur cette liste-là, on est dans la continuité du dernier rassemblement. Quand ça se passe bien, voire très bien, c'est logique de maintenir la confiance aux joueurs qui étaient là", a souligné Didier Deschamps, dans des propos relatés par L'Equipe.

D'une manière plus collective, le natif de Bayonne a dressé le but principal, qui est articulé autour d'une qualification pour le prochain Mondial. "Les joueurs et moi sommes là pour un objectif clair : se qualifier. Pour se qualifier, cela passe par une victoire face au Kazakhstan. Même si de jeunes joueurs sont dans cette liste des 23, je ne vais pas préparer le match ni mon équipe en me disant qu'on va gagner. J'ai suffisamment de respect pour cette équipe du Kazakhstan et je sais qu'elle a accroché certains adversaires en fin de partie. Lors de l'aller, ça s'était bien passé mais ça n'avait pas été simple non plus. On est en mode compétition et on veut assurer notre qualification pour la Coupe du monde", a-t-il expliqué.


Particulièrement agacé, Deschamps a fustigé l'organisation du calendrier international juste avant la Coupe du monde. En effet, les internationaux ne seront mis à disposition des sélections que sept jours avant le match d'ouverture de la compétition. "Aucun sélectionneur ne se posera la question de sa préparation, car il n'y en aura pas. Il faudra s'adapter, c'est contraignant, je le regrette. Je sais bien que faire des calendriers est extrêmement compliqué, mais qu'on ait un minimum de deux semaines, ça me semble être le strict minimum... Je ne peux pas dire que ça me donne le sourire, on s'adaptera comme d'habitude mais c'est loin d'être idéal pour les joueurs", a glissé Deschamps.



Vos réactions doivent respecter nos CGU.