Bleuets : Ripoll affirme ses ambitions avant la Norvège

Bleuets : Ripoll affirme ses ambitions avant la Norvège©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 16 novembre 2022 à 18h10

En conférence de presse, à 3 jours du dernier match des Bleuets en 2022 face à la Norvège (samedi, 21 heures) Sylvain Ripoll a affirmé ses ambitions concernant cette opposition. Avec le désir de se préparer au mieux à l'Euro 2023, qui débutera dans 7 mois.



Un dernier rendez-vous en 2022 à ne pas manquer pour les Bleuets. Samedi, à Caen (21 heures), les joueurs entraînés par Sylvain Ripoll défieront la Norvège dans un match amical qui servira, surtout, à "parfaire" le groupe d'après le sélectionneur des Espoirs alors que l'Euro 2023 débutera dans 7 mois. "C'est important que les joueurs peaufinent cette qualité technique afin de faire un bon parcours en Roumanie (21 juin-8 juillet 2023)", a-t-il assuré, dans des propos retranscrits par L'Equipe. La particularité de cette opposition et que la Norvège retrouvera les Bleuets, avec l'Italie et la Suisse, lors de la phase de poules du prochain Euro. "On ne savait pas qu'on s'affronterait quand on a organisé cet amical", a reconnu le sélectionneur national des Espoirs.

Ripoll veut "une continuité" dans les performances des Bleuts

Désireux de maintenir un certain équilibre et une cohérence dans les performances réalisées ces derniers mois, Ripoll a fixé son ambition principale avant cette rencontre. "Ce que je veux, c'est qu'on ait une continuité dans ce qu'on est capables de bien faire et d'accentuer les temps forts que l'on peut avoir dans un match, que les bonnes périodes soient plus nombreuses pour gagner les matchs".

Simakan, une convocation évidente

Lors du stage qui a débuté mardi après-midi à Clairefontaine, un petit nouveau a débarqué en la personne de Mohamed Simakan, le défenseur central du RB Leipzig. Un élément qui "aurait pu venir bien avant" au sein du groupe selon Sylvain Ripoll. "On a commencé une aventure avec certains, on va continuer, mais les performances de Mohamed avec Leipzig et sur ce qu'il a fait la saison dernière, le convoquer me paraît être une évidence", a analysé le coach des Bleuets. Par ailleurs, ce dernier a prévu d'avoir une discussion avec Benoît Badiashile, qui n'a pas été convoqué pour le Mondial 2022 alors qu'il aurait pu prétendre à un remplacement de Presnel Kimpembe. Désireux de laisser le central de l'AS Monaco "mûrir" concernant sa situation, Ripoll a estimé que Badiashile, qui doit "forcément qu'il doit ressentir des choses" a été bien lors des séances. Premiers éléments de réponses dès samedi soir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.