CM 2022 : La Croatie sort le Brésil aux tirs au but !

CM 2022 : La Croatie sort le Brésil aux tirs au but !©Panoramic, Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le vendredi 09 décembre 2022 à 18h49

Après une prolongation où ils ont égalisé à la 117e minute face au Brésil, les Croates se qualifient pour le dernier carré du Mondial qatari aux tirs au but (1-1, 4-2 tab), encore grâce à un grand Dominik Livakovic.



Neymar avait pourtant tout fait. Son ouverture du score en prolongation aurait dû assommer les Croates. Il faut croire que les finalistes de 2018 ont un mental à toute épreuve dans cette Coupe du monde 2022. Imperturbables lors de la séance des tirs au but (1-1, 4 tab à 2), Modric et ses coéquipiers sont les premiers qualifiés pour les demi-finales. Les Brésiliens échouent à nouveau en quart de finale, quatre ans après une élimination face à la Belgique.

Le plan croate avait parfaitement tenu jusque dans le temps additionnel de la première période de la prolongation. Le moment où Neymar, en appui sur Paqueta, avait dribblé le gardien Livakovic avant de conclure en force (0-1, 105e+1). Son 77e but en sélection, inscrit dans ce premier quart de finale de la Coupe du monde 2022, permettait au numéro 10 d'égaler la légende Pelé actuellement hospitalisée. Le joueur du PSG et ses coéquipiers avaient connu jusque-là de grosses difficultés pour perturber le bloc croate.

L'échec de Marquinhos

Les hommes de Tite se sont réveillés en seconde période du temps réglementaire et se sont procuré les occasions pour éviter la prolongation. Neymar (55e,76e) et Paqueta (66e, 90e) ont à chaque fois buté sur un impeccable Livakovic. Le gardien de but du Dinamo Zagreb a vu ensuite Brozovic louper grossièrement sa frappe dans la surface (103e), juste avant l'action décisive de Neymar.

Le 8e but de « Ney » en Coupe du monde donnait un peu plus raison à ceux qui assurent que sans l'ancien de Santos, la Seleçao n'est pas la même, bien que son influence n'ait jamais été visible dans ce quart de finale jusqu'au but. Ce Brésil a surtout montré des lacunes morales en ne freinant pas le contre croate conclu par une frappe de Petkovic légèrement déviée par Marquinhos (1-1, 117e).

Le défenseur central du PSG achevait son vendredi noir en ratant le tir au but, le ballon étant repoussé par le montant de Livakovic. Le finaliste de 2018 va forcément inquiéter son prochain adversaire : l'Argentine ou les Pays-Bas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.