Shakhtar - Palkin : ''Peut-être que la FIFA ne comprend pas ce qu'il se passe en Ukraine"

Shakhtar - Palkin : ''Peut-être que la FIFA ne comprend pas ce qu'il se passe en Ukraine"©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 28 septembre 2022 à 13h00

Le directeur du Shakhtar Donetsk n'est pas tendre envers Gianni Infantino et la FIFA.



La tension est montée de plusieurs crans entre Sergueï Palkin et la Fédération internationale de football. Le directeur général du club ukrainien du Shakhtar Donetsk s'en est pris à l'instance dirigeante du football mondial et plus particulièrement à son président, Gianni Infantino. Régulièrement visé ces derniers mois, le patron de la FIFA a cette fois été accusé de ne pas soutenir l'effort de guerre de l'Ukraine suite à son envahissement militaire par la Russie envers laquelle il ne serait pas assez critique.

Une indulgence qui ne passe absolument pour Sergueï Palkin qui évoque l'accord de diffusion passé entre la FIFA et trois chaînes de télévision russes en 2019, concernant la Coupe du monde 2022. Parmi ces diffuseurs, et comme le rappelle RMC, l'un (Match TV) est détenu par Gazprom Média et l'autre par le groupe VGTRK dont le directeur est nommé par le chef de l'État russe. En Angleterre, la Premier League a rapidement stoppé sa collaboration avec Match TV, mais la patron du Shakhtar note que la FIFA ne lui a pas emboité le pas pour suspendre ses accords avec les entreprises publiques russes.

Manque de réactions

Répondant aux questions de The Athletic, Sergueï Palkin s'est insurgé contre la FIFA. "Ce qui se passe est incroyable. Peut-être que la FIFA ne comprend pas ce qu'il se passe en Ukraine. Peut-être qu'Infantino devrait venir en Ukraine pour voir de ses yeux ce qu'il s'y passe et quel type d'aide nous devrions recevoir de la FIFA." Il est même remonté plus loin, à l'époque de l'attribution par la FIFA du Mondial 2018 à la Russie. "C'est l'une des raisons qui explique ce qu'il s'est ensuite passé le 24 février, jour de l'invasion de l'Ukraine. Si en 2014 il y avait eu une réaction de l'Union européenne, d'organisations comme la FIFA et du monde entier, peut-être que cette guerre n'aurait jamais eu lieu."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.