Guerre en Ukraine : Adidas suspend son partenariat avec la Fédération russe

Guerre en Ukraine : Adidas suspend son partenariat avec la Fédération russe©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 01 mars 2022 à 17h20

En raison de l'invasion menée par la Russie en Ukraine, Adidas a annoncé la suspension de son partenariat avec la Fédération russe de football, ce mardi.


Ce mardi, au lendemain de l'exclusion de la Russie de toutes les compétitions internationales, la Fédération russe a vu un gros sponsor se désengager. En raison de l'invasion en Ukraine, Adidas a en effet annoncé la suspension de son partenariat avec l'instance. "Adidas suspend avec effet immédiat son partenariat avec la Fédération russe de football", a commenté un porte-parole de l'entreprise, qui a réalisé en 2020 2,9 % de son chiffre d'affaires dans la région Russie, Ukraine et CEI, comme l'explique l'AFP. Ainsi, la marque aux trois bandes met un terme à une collaboration ayant débuté en 2008 entre les deux entités, consécutivement à la fin du contrat de la Russie avec Nike.

En août, le partenariat avait été prolongé

En août dernier, le lien qui existait entre la Fédération russe de football et Adidas avait été prolongé jusqu'en 2026. "Heureux de poursuivre notre coopération avec la RFU, restant un partenaire sportif fiable depuis 13 ans. Nous pensons que le sport peut améliorer la vie des gens et, avec la RFU, nous renforcerons la position de notre marque dans la catégorie football et contribuerons à la vulgarisation et au développement de divers domaines du football en Russie", avait alors déclaré Rupert Campbell, le directeur général d'Adidas en Russie et la CEI.

C'est un nouveau coup important pour la Russie. Lundi, les sélections ont été privées de Coupe du monde (prévue au Qatar du 21 novembre au 18 décembre 2022), ainsi que d'Euro féminin en Angleterre. En outre, le Spartak Moscou a été privé de son huitième de finale de Ligue Europa, qui devait initialement se disputer contre le RB Leipzig. "Les matchs Leipzig-Spartak n'auront pas lieu et Leipzig est qualifié pour les quarts", a affirmé un porte-parole de l'UEFA à l'AFP.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.