FIFA : Wenger désire un système de hors-jeu automatisé pour le Mondial 2022

FIFA : Wenger désire un système de hors-jeu automatisé pour le Mondial 2022©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365 : publié le jeudi 08 avril 2021 à 22h00

Dans l'optique du Mondial 2022 au Qatar, Arsène Wenger, responsable du développement du football à la FIFA, a indiqué que l'instance pourrait mettre en place un système de hors-jeu automatique.


Après avoir entraîné Arsenal durant plus de 20 ans, de 1996 à 2018, Arsène Wenger officie désormais en tant que responsable du développement du football au sein de la FIFA. Après les récents systèmes que sont la goal-line technology et l'arbitrage vidéo, un nouveau pourrait faire son apparition afin d'aider les arbitres. Selon Wenger, les hors-jeu automatiques pourraient être prêts pour le début du prochain Mondial 2022 au Qatar. La compétition se déroulera pour rappel du 21 novembre au 18 décembre 2022.

"Je pense que c'est une étape très importante"

Si elle devait être mise en place, cette innovation optimiserait la prise de décision du corps arbitral en permettant de détecter instantanément la position d'un joueur ciblé par une passe. "Je pense que le hors-jeu automatisé sera prêt pour 2022. Automatisé signifie qu'il va directement du signal au juge de touche et que le juge de touche a sur sa montre un voyant rouge qui lui indique hors-jeu ou non. En ce moment, nous avons des situations où les joueurs sont en ligne pour voir s'ils sont hors-jeu ou non. En moyenne, le temps d'attente est d'environ 70 secondes, parfois une minute 20 secondes, parfois un peu plus lorsque la situation est très difficile à apprécier", a commenté Arsène Wenger dans un entretien accordé à The Times.


Le natif de Strasbourg considère cette étape, si toutefois elle venait à se mettre en place, comme primordiale. "C'est tellement important parce que nous voyons de nombreuses célébrations sont annulées par la suite pour des situations marginales et c'est pourquoi je pense que c'est une étape très importante."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.