CM 2022 : Quand Eto'o frappe violemment un supporter !

CM 2022 : Quand Eto'o frappe violemment un supporter !©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 06 décembre 2022 à 09h43

Après le huitième de finale du Mondial qatari entre le Brésil et la Corée du Sud, Samuel Eto'o, le président de la fédération camerounaise, a violemment frappé un supporter algérien qui l'aurait accusé d'avoir corrompu l'arbitre du barrage entre les Lions Indomptables et les Fennecs.



Si le Cameroun, malgré sa victoire 1-0 contre le Brésil vendredi lors du dernier match de la phase de poules, a quitté la Coupe du monde avant même les huitièmes de finale, Samuel Eto'o, le président de la fédération camerounaise, est toujours présent au Qatar en sa qualité d'ambassadeur de la compétition. Et il a assisté lundi soir, pour le dernier match disputé dans le stade 974 de Doha, au huitième de finale entre le Brésil et la Corée du Sud (4-1). Après la rencontre, il a été entouré sur le parvis de l'enceinte par de nombreux fans souhaitant faire une photo ou une vidéo avec lui. Sauf que cela a rapidement dégénéré. Visiblement irrité par un de ces supporters, qui était muni d'une caméra, l'ancien attaquant du Barça et de l'Inter Milan a complètement dégoupillé, assénant un violent coup de pied à l'individu en question, qui s'est retrouvé au sol.

Une scène filmée par le journal La Opinion Los Angeles, et à laquelle a assisté le journaliste Ricardo Lopez Juarez, qui n'a "pas compris ce qu'ils disaient. J'ai entendu Eto'o échanger des mots avec le fan d'un ton énervé. Il a commencé à le chasser de manière incontrôlable. Le fan a pris la caméra et c'est là qu'Eto'o commet l'erreur. Au lieu de partir, il donne un coup de pied", a-t-il réagi auprès d'El Larguero. Eto'o a lui rapidement été évacué par son entourage, et n'a pas encore réagi à cette altercation évidemment très partagée sur les réseaux sociaux. La victime de son courroux est un YouTubeur algérien, un certain Sadouni, qui a ensuite expliqué sur Instagram les dessous de cette affaire. Si Eto'o s'est énervé, et a cassé sa caméra selon lui, c'est parce qu'il lui a demandé quel pot de vin il avait donné à Bakary Gassama, l'arbitre gambien qui avait fait polémique lors de l'élimination des Fennecs par les Lions Indomptables en barrages de ce Mondial 2022.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.