CM 2022 : La Bosnie éliminée, les Bleus devront battre le Kazakhstan

CM 2022 : La Bosnie éliminée, les Bleus devront battre le Kazakhstan©Media365

Thomas Siniecki, Media365, publié le samedi 13 novembre 2021 à 17h01

La Finlande, victorieuse en Bosnie samedi après-midi (1-3), reprend la deuxième place du groupe D des éliminatoires du Mondial 2022 (zone Europe), à un point de l'équipe de France qui garde largement son destin en main.



L'équipe de France devra bel et bien dominer le Kazakhstan, samedi soir au Parc, pour valider son ticket au Mondial. Les Bleus auraient pu se contenter d'un nul si Bosnie - Finlande s'était également terminé sur un score de parité, mais ça n'a pas été le cas puisque les visiteurs sont allés décrocher une très solide victoire (1-3) à Zenica. Les Bosniens paient cher l'absence d'Edin Dzeko, trop juste : relégués à quatre points de la Finlande, qui prend la deuxième place avec une longueur d'avance sur l'Ukraine, ils sont officiellement éliminés et ne participeront donc pas à la deuxième édition de leur histoire, après leur élimination au premier tour en 2014. Ils ont pourtant eu plusieurs coups du sort qui auraient pu leur permettre de forcer leur destin.

D'abord avec ce double énorme raté de Teemu Pukki, seul en face-à-face (21eme) puis en voyant surtout son penalty repoussé par le gardien (25eme). Loin d'être abattus, les Finlandais ont ouvert le score presque dans la foulée par Forss (30eme). Juste avant la pause, ils ont été réduits à dix avec l'expulsion de Raitala (37eme), mais ce sont encore eux qui ont su trouver les ressources. Pukki, encore lui, manquait de peu la cible (47eme) avant de s'arracher pour le deuxième but de Lod (0-2, 51eme). Et si les Bosniens retrouvaient l'espoir grâce à Menalo (1-2, 69eme), ils se sabordaient à nouveau en concédant le troisième but d'O'Shaughnessy (1-3, 73eme). En supériorité numérique, ça fait forcément tache. Aux Bleus, désormais, d'assurer le coup afin d'éviter une étrange finale mardi en Finlande.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.