Bleus : Lloris, dans son cadre, s'en remet à la FIFA

Bleus : Lloris, dans son cadre, s'en remet à la FIFA©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 21 novembre 2022 à 14h17

Les consignes de la FIFA, qui a sévi face à la possibilité de porter des brassards de défense des droits pour les capitaines de plusieurs sélections au Mondial - dont l'équipe de France -, doivent être respectées selon Hugo Lloris.



Hugo Lloris, une nouvelle fois, a été questionné lundi sur son refus de porter le brassard LGBT lors de la Coupe du Monde, à commencer par France - Australie mardi soir pour les grands débuts des Bleus au Qatar. Pour le capitaine des hommes de Didier Deschamps, "la FIFA organise la compétition avec un cadre et des règles, on demande aux joueurs de jouer et de représenter au mieux notre pays sportivement" : "Je préfère rester dans mon cadre, celui de joueur et compétiteur. Il y a différentes causes louables à soutenir, mais la FIFA décide de l'organisation." Une précision pour le gardien aux 139 sélections, qui ne s'était pas encore retranché de manière aussi claire derrière la Fédération Internationale pour justifier son choix (et celui de la FFF).

La semaine dernière, le joueur de Tottenham s'était montré très direct et avait pu surprendre au moment de s'expliquer : "Quand on accueille des étrangers en France, on a souvent envie qu'ils se prêtent à nos règles et respectent notre culture. J'en ferai de même au Qatar." Le report sur un brassard "One Love", qui devait aussi être porté par l'Angleterre, le Pays de Galles, la Belgique, le Danemark, l'Allemagne, les Pays-Bas et la Suisse, devait être abandonné par tous les pays car c'est carrément la menace d'un carton jaune qui pèse sur les capitaines s'ils venaient à le porter. Mais Harry Kane et les Anglais ont déjà désobéi contre l'Iran... Les dirigeants de l'organisation qatarienne, il y a quelques semaines, avaient pourtant assuré qu'il serait permis d'afficher ce type de symboles, sur le terrain comme dans les tribunes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.