Bleus : Pas de brassard arc-en-ciel pour Lloris, mais "quelque chose sera fait"

Bleus : Pas de brassard arc-en-ciel pour Lloris, mais "quelque chose sera fait"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365 : publié le lundi 14 novembre 2022 à 18h49

Ce lundi en conférence de presse, Hugo Lloris a abordé l'actualité de l'équipe de France avant la Coupe du monde (20 novembre-18 décembre). Le capitaine des Bleus a annoncé qu'une action allait être mise en place dans "les prochains jours, ou heures" au sujet des droits humains au Qatar.



Hugo Lloris, 139 sélections au compteur, ne portera pas de brassard arc-en-ciel au Qatar lors de la prochaine Coupe du monde. Ce lundi, le capitaine des Bleus a effectué un point sur le thème des droits humains avant la compétition. Pour rappel, le joueur devait initialement porter, comme 7 autres capitaines des nations européennes, un brassard à l'effigie de la campagne OneLove au Qatar. "Avant d'entreprendre des choses, il faut l'accord de la Fifa et de sa Fédération. Noël Le Graët n'y voit pas forcément une bonne chose. Et je rejoins un peu son avis", a expliqué Lloris devant la presse, dans des propos retranscrits par Le Parisien.

"On ne reste pas insensibles à ces questions-là"

"On va en discuter. Mais j'aime autant qu'il (Lloris) ne le fasse pas. On va jouer dans un pays que l'on doit respecter. Mais s'il faut le porter, on le portera", avait expliqué le président de la FFF, dans un entretien accordé à L'Equipe. Désireux de "montrer du respect" envers le Qatar, Lloris a annoncé la mise en place prochaine d'une action afin de protester contre les droits humains de la part des Bleus. "Je ne peux pas vous répondre maintenant, mais quelque chose sera fait et mis en place. Vous serez tenus au courant en temps et en heure, d'ici peu, je pense".



Constatant la place "très importante" prise par le football dans la société, le champion du monde 2018 a développé son opinion par la suite. "On ne reste pas insensibles à ces questions-là. Cela fait déjà quelque temps que nous évoquons ce genre de sujets avec mes coéquipiers. On en demande de plus en plus aux joueurs. Mais je crois qu'il faut rester focus sur le jeu. En dehors, chacun est libre de s'exprimer et de défendre ses opinions", a assuré Hugo Lloris. Concernant le dossier des droits à l'image, "un accord sera trouvé prochainement" selon lui, tandis que les Bleus sont désormais focalisés sur "l'évènement majeur" que représente la Coupe du monde et la défense du titre obtenu il y a 4 ans en Russie.


Vos réactions doivent respecter nos CGU.