Argentine - Messi : "La France a un potentiel terrible"

Argentine - Messi : "La France a un potentiel terrible"©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le mardi 15 novembre 2022 à 19h00

Dans un entretien accordé à Movistar et Jorge Valdano, Lionel Messi a mis en exergue le "potentiel terrible" des Bleus avant la Coupe du monde 2022, en dépit des blessures. Le septuple Ballon d'Or a d'ailleurs placé l'équipe de France dans les formations supérieures, au même titre que le Brésil et l'Angleterre.



Lionel Messi n'a pas versé dans l'original au moment de définir ses favoris concernant la prochaine Coupe du monde (20 novembre - 18 décembre). "A chaque fois qu'on parle des candidats (au titre, ndlr), on parle des mêmes équipes. Si je dois en placer quelques-unes au-dessus des autres, je pense que le Brésil, la France et l'Angleterre sont un peu au-dessus du reste", a convenu le capitaine de l'Albiceleste, lors d'un entretien accordé à la Conmebol. Celui qui cherchera à obtenir le titre suprême au Qatar s'est montré impressionné par les qualités du groupe de Didier Deschamps (pour Movistar).

Le titre de la France au Mondial valorisé par Messi

"Je pense que la France, même si elle a eu des joueurs blessés, a un potentiel terrible. Ils ont beaucoup de joueurs et un entraîneur qui est dans le même groupe depuis longtemps. Ils ont déjà gagné une Coupe du monde", a analysé le natif de Rosario. Le Brésil n'a pas été oublié par Messi, qui a remporté la Copa America contre la sélection auriverde lors de l'été 2021 au Maracana (0-1, but de Di Maria). "Le Brésil a un bloc de joueurs de qualité et beaucoup de joueurs pour créer le déséquilibre. Ils ont un neuf, ils ont Ney...".

"Ne pas tomber dans l'erreur de la folie des gens" pour l'Argentine

Et concernant l'Albiceleste ? Alors que l'Argentine n'a plus gagné la Coupe du monde depuis 1986, et s'avance parmi les prétendants au sacre avec notamment une série de 35 matchs consécutifs sans défaite, Messi a tenu à tempérer l'enthousiasme autour du groupe dirigé par Lionel Scaloni. Rappelant la difficulté de "gagner" au très haut niveau, le héros du peuple argentin a ainsi clamé : "Nous n'avons pas eu beaucoup d'affrontements contre des équipes européennes non plus. Je pense que nous sommes arrivés dans une bonne dynamique mais il ne faut pas tomber dans l'erreur de la folie des gens et croire que nous sommes favoris. Il faut être réaliste et aller par étape". La première mettra aux prises l'Argentine avec l'Arabie Saoudite d'Hervé Renard, le 22 novembre. Avant de possiblement retrouver les Bleus, en 8èmes de finale du tournoi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.