Lazio Rome

Lazio Rome : Pepe Reina revient sur l'intérêt du PSG

Lazio Rome : Pepe Reina revient sur l'intérêt du PSG©Media365
A lire aussi

, publié le 23 février

Avant d'affronter le Bayern Munich ce mardi soir (21h00) en 8eme de finale aller de la Ligue des Champions, Pepe Reina, le gardien de la Lazio Rome, est revenu sur l'intérêt dont il a fait l'objet de la part du PSG, lors d'une interview à L'Equipe.



Actuellement juste derrière Iker Casillas (186) et Cristiano Ronaldo (183), Pepe Reina, qui a disputé pour le moment 176 matchs européens, est donc sur le podium de ce symbolique mais prestigieux classement. Avant d'affronter ce mardi soir le Bayern Munich en 8eme de finale aller de la Ligue des champions, le gardien espagnol de la Lazio Rome est revenu sur l'intérêt que le Paris Saint-Germain lui a porté par le passé. « Jouer en France ? Il y a eu la possibilité, mais ça n'a finalement pas pu se faire : Naples n'avait pas voulu me vendre à ce moment-là (en 2017) et je n'avais pas pu aller au PSG. L'été dernier (avec le PSG), c'est vrai qu'il y a eu des rumeurs et des trucs comme ça. Mais en 2017, il y avait eu une offre écrite, qui avait été rejetée », a notamment reconnu l'intéressé lors d'un entretien à L'Equipe.

« Au football, souvent, ce n'est pas le meilleur qui gagne »

Parti en tant que doublure de Thomas Strakosha, Reina finalement récupéré la place de titulaire à cause des déboires de l'Albanais. Ce mardi, l'Espagnol devrait don jouer son 177eme match de coupes d'Europe, parmi ceux-là un match lui reste encore en travers de la gorge. « Si je pouvais rejouer un match ? La finale de la Ligue des champions de 2007 (Liverpool-AC Milan, 1-2). Pour la gagner. Si vous revoyez les deux buts que me marque Pippo Inzaghi, c'est un coup franc détourné et un ballon qui me passe en dessous... (Il souffle). Au football, souvent, ce n'est pas le meilleur qui gagne, a confié le gardien romain. Ce soir-là, on était les meilleurs et on a perdu. En 2005, c'était le Milan le meilleur et il avait perdu. Mais c'est la beauté du football. Normalement, il y a toujours une revanche, mais je n'ai pas pu avoir la mienne, même si je pensais alors que je disputerais une autre finale. Ça n'a pas été le cas. Pourquoi ça ne serait pas pour cette année ? Ça ne coûte rien de rêver ! »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.