CAN : Le Mali s'en sort contre la Tunisie

CAN : Le Mali s'en sort contre la Tunisie©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 12 janvier 2022 à 16h20

Ce mercredi, lors de la phase de groupes de la CAN 2021, le Mali a dominé la Tunisie (1-0), lors d'une rencontre dans laquelle l'arbitre a sifflé deux fois à tort la fin du match.



Monsieur Sikazwe n'est pourtant pas un novice. L'arbitre zambien de Tunisie - Mali en était déjà à sa cinquième Coupe d'Afrique des Nations, mais sa fin de rencontre ce mercredi restera dans l'histoire comme une erreur magistrale et presque jamais vue. A la 85eme minute, il avait déjà sifflé une première fois la fin du match avant de se raviser. Et rebelote à la 90eme (89 minutes et 45 secondes très exactement), pour cette fois mettre un terme définitif à une rencontre qui aurait mérité plusieurs longues minutes d'arrêts de jeu. Battue 0-1, la Tunisie peut logiquement crier au scandale.

Les choses n'en resteront peut-être pas là puisque les Aigles de Carthage déposeront sûrement une plainte officielle après ces improbables erreurs arbitrales. En attendant, ils ont été malmenés durant la rencontre par des Maliens entreprenants et qui ont joué crânement leur chance. Ces derniers ont eu de belles occasions en première période (5eme, 40eme), mais aucune équipe n'a cadré durant un triste premier acte.

Khazri loupe un penalty

Lors de la seconde période, le vent a définitivement tourné en faveur des partenaires de Kiki Kouyaté sur un penalty transformé par Ibrahima Koné après une main d'Ellyes Skhiri dans la surface tunisienne (0-1, 48eme). Une demi-heure plus tard, Wahbi Khazri a loupé l'égalisation, lui aussi sur penalty, avec un duel manqué face à Ibrahim Mounkoro (77eme). Et le show de Monsieur Sikazwe a donc débuté à la 85eme avec ce premier coup de sifflet final improbable, puis le second moins de cinq minutes plus tard, tout aussi illogique. Les Tunisiens devront se remettre de ce terrible coup du sort. Le Mali prend la tête du groupe F.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.