CAN : La Côte d'Ivoire vient à bout de la Guinée Équatoriale

CAN : La Côte d'Ivoire vient à bout de la Guinée Équatoriale©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 12 janvier 2022 à 21h55

Pour son premier match dans cette CAN, la Côte d'Ivoire a dominé difficilement la Guinée Équatoriale (1-0), grâce à une réalisation de Gradel en début de match.



Tandis que l'Algérie s'est faite accrocher lors de son premier match contre la Sierra Leone (0-0), la Côte d'Ivoire, l'autre favori du Groupe E, n'a pas failli à sa tâche à l'occasion de sa première sortie à la CAN. Les hommes de Patrice Beaumelle ont disposé de la Guinée Équatoriale (1-0). Ce ne fut pas sans mal cependant.

Après cinq minutes de jeu, les Éléphants étaient déjà devant à la marque. Max-Alain Gradel, leur capitaine, leur a montré la voie à suivre en décochant une lourde frappe à l'entrée de la surface. Inarrêtable, le ballon est allé se loger en pleine lucarne. Avec une pareille entame, on croyait les doubles champions d'Afrique partis pour dérouler dans cette partie. Il n'en a rien été. Ils se sont plutôt reposés sur leur maigre acquis. Une attitude qu'ils auraient pu payer au prix fort si leurs opposants du jour avaient fait preuve d'un peu plus de réalisme.

La Côte d'Ivoire a joué avec le feu

Bien que dos au mur d'entrée, la Guinée Équatoriale a montré un visage très séduisant et elle aurait dû recoller à la marque. Malheureusement pour elle, ses joueurs offensifs ont trop gaspillé aux avant-postes. Au cœur d'un gros temps fort de leur équipe, Salvador (50eme), Nsué (63eme) et Ganet (66eme) ont tous raté l'occasion d'égaliser. Dommage pour eux, car l'égalisation n'aurait pas été volée pour le Nzalang Nacional.

Les Ivoiriens s'en sortent donc très bien avec cette victoire assez flatteuse. Une impression qui se vérifie d'ailleurs à travers les chiffres. A part sur le but, ils n'ont cadré qu'une seule de leurs tentatives : un tir à ras de terre de Nicolas Pépé (81eme). On peut aussi mentionner une opportunité ratée de Maxwel Cornet (63eme), comme rare temps fort ivoirien. C'est trop peu pour une sélection qui vise le sacre final dans ce tournoi. L'essentiel est certes là, mais il faudra montrer autre chose lors des prochaines sorties pour pouvoir aller loin dans la compétition.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.