Quand Marcus Thuram doit chercher son nom sur Google

Quand Marcus Thuram doit chercher son nom sur Google©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le mercredi 21 octobre 2020 à 16h18

Pour justifier de son identité lors de son arrivée à San Siro avant le match de Ligue des champions entre l'Inter et son équipe du Borussia Mönchengladbach, Marcus Thuram a dû taper son nom sur Google...



Comme Rafael Nadal à Paris-Bercy en 2017, Marcus Thuram, qui n'a certes pas encore la notoriété du tennisman espagnol, a aussi dû justifier son identité pour pouvoir pénétrer dans San Siro, où son équipe du Borussia Mönchengladbach affronte l'Inter Milan mercredi soir (21h) pour le compte de la première journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Alors qu'il présentait le résultat de son test de détection au Covid-19 à un agent de sécurité, l'attaquant français de 23 ans a aussi dû confirmer à son interlocuteur qu'il était bien Marcus Thuram, en abaissant son masque et en montrant à l'agent sur Google que c'était bien lui !


Présent en conférence de presse à la veille, le fils de Lilian Thuram, qui est né à Parme, à 120 kilomètres de Milan, ne va "pas jouer un match à domicile. Mais j'ai vécu quatre ans à Parme et neuf ans en Italie", a déclaré celui qui a préféré s'exprimer en anglais qu'en italien, même s'il le parle couramment. Et il avoue attendre avec impatience d'effectuer ses grands débuts dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. "Pour moi, c'est un rêve qui se réalise. Quand j'étais enfant, je rêvais toujours de jouer dans un aussi grand stade. Et peu importe lequel. Donc ce sera certainement un match spécial pour moi", a encore avoué celui qui s'attend à retrouver "une équipe solide" mercredi à San Siro. "Mais nous espérons pouvoir leur poser des problèmes", conclut l'ancien Guingampais, auteur d'un but en quatre matchs de Bundesliga depuis le début de saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.