Karembeu, "en deuil", a perdu son neveu et sa nièce tués en Nouvelle-Calédonie

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 27 mai 2024 à 17h05

Sans doute le kanak le plus connu de France avec Antoine Kombouaré, Christian Karembeu est douloureusement impacté par les événements.

Christian Karembeu a été touché de plein fouet par la situation en Nouvelle-Calédonie, puisqu'il annonce à Europe 1 avoir perdu des membres de sa famille, en l'occurrence son neveu et sa nièce qui ont été "tués par balle dans la tête, par un sniper" : "Si je suis resté silencieux, c'est parce que je suis en deuil après avoir perdu ces membres de ma famille. Le mot est fort, mais oui, c'est vrai que c'est un assassinat et qu'on espère des enquêtes et des investigations sur ces meurtres."

"Je condamne aussi cette réaction difficile (...) On ne peut pas tuer impunément des personnes"

Désormais âgé de 53 ans, l'ancien milieu de terrain de Nantes ou du Real Madrid est né sur l'ile de Lifou, au sein d'une famille de 18 enfants. Le champion du monde 1998 (titulaire en finale face au Brésil) a également livré sa position sur la question politique, délicate : "Normalement, le référendum doit être fait tous les deux ans, et dernièrement Paris a décidé de le faire en 2021 au lieu de 2022. Donc il y a eu des abstentions, et le fait de pouvoir acter cette loi a entraîné cette réaction difficile que je condamne aussi. Dans les deux sens, on ne peut pas tuer impunément des personnes. Quand des idées sont soumises par l'Etat, je pense qu'il faut discuter et palabrer pour que la loi puisse être digérée, et faire partager ce qui est bon pour le pays et pour les communautés."

La réforme prévue du corps électoral doit permettre aux citoyens français résidant en Nouvelle-Calédonie depuis plus de dix ans de pouvoir voter aux élections provinciales, alors que l'exception s'arrête pour le moment à ceux présents sur le territoire avant 1998 (et leurs descendants). L'état d'urgence s'apprête à être levé, alors que d'importantes émeutes et des barrages émaillent la Nouvelle-Calédonie depuis deux semaines.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.