Arsenal prêt à un énorme coup pour remplacer Arsène Wenger ?

Arsenal prêt à un énorme coup pour remplacer Arsène Wenger ?©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 21 avril 2018 à 11h31

Alors qu'Arsène Wenger a annoncé son départ cet été d'Arsenal, après 22 ans de bons et loyaux services, plusieurs noms circulent déjà pour le remplacer.



Arsenal se chercher un entraîneur. Après l'annonce du départ à la fin de la saison d'Arsène Wenger, les dirigeants du club londonien ont commencé les tractations pour lui trouver un remplaçant.

Selon The Independent, l'ancien entraîneur du Barça, Luis Enrique, aurait déjà été approché. Le technicien espagnol aurait d'ailleurs déjà rencontré, lors d'un dîner à Londres, le nouveau directeur du football d'Arsenal, Raul Sanllehi. Qui n'est autre que l'ancien directeur sportif du Barça avec qui il a collaboré lorsqu'il était à la tête du club catalan, précise le Dailymail. Mais les exigences de Luis Enrique pourraient décourager Arsenal. En effet le coach espagnol réclamerait le même salaire qu'Arsène Wenger, soit 9 millions d'euros par an.

Si l'affaire se conclut, selon plusieurs médias britanniques, Luis Enrique pourrait ne pas venir seul à Arsenal. Le technicien espagnol serait en effet bien placé pour tenter de convaincre Lionel Messi de l'accompagner. Une arrivée qui ravirait forcément les fans des Gunners. Mais la tâche s'annonce ardue. En effet, le quintuple Ballon d'Or a paraphé en novembre dernier un nouveau contrat avec le Barça qui court jusqu'en 2021, avec à la clé une clause libératoire de 700 millions d'euros. De quoi refroidir les ardeurs de n'importe quel club.

Quant à Arsène Wenger, le futur ex-coach d'Arsenal pourrait rentrer en France après 22 ans dans la capitale londonienne. Selon L'Equipe et Le Parisien, le nom de l'Alsacien circule déjà dans les couloirs du PSG. Le club parisien souhaiterait revoir son organigramme et envisagerait de proposer à Arsène Wenger un poste de directeur sportif, poussant Antero Henrique vers la sortie.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU