Tottenham : Avalanche de blessures chez les Spurs

Tottenham : Avalanche de blessures chez les Spurs©Panoramic, Media365

Victor Romedenne, Media365, publié le vendredi 10 novembre 2023 à 21h30

Auteur d'un bon début de saison, Tottenham risque de vivre une suite plutôt difficile puisque la liste des joueurs actuellement à l'infirmerie s'allonge et ne sera plus vierge avant un long moment.



Leader pendant plusieurs journées, Tottenham est actuellement deuxième de Premier League avec un seul point de retard sur Manchester City. Les Spurs 2023/2024 n'ont rien à voir avec leur version de la saison précédente malgré les importantes pertes de Hugo Lloris et Harry Kane. Après Wolverhampton, Tottenham devra affronter Aston Villa (5e) ainsi que Manchester City. Malheureusement pour eux, lors de cet enchaînement, les Spurs ne pourront pas compter sur de nombreux joueurs. En effet, James Maddison, Ivan Perisic, Manor Solomon, Micky Van de Ven et Richarlison seront absents.

Des blessures longue durée

Joueur essentiel du club londonien depuis le début de la saison, James Maddison est sorti en fin de première mi-temps lors de la défaite de son équipe face à Chelsea en raison d'une douleur à la cheville. Il ne pourra pas non plus rejoindre la sélection anglaise. Le milieu offensif ne devrait pas revenir sur les terrains avant le début d'année 2024 tout comme Micky Van de Ven qui souffre des ischio-jambiers. Richarlison a subi une opération du pubis et devrait revenir d'ici un mois. Manor Solomon est sur le flanc depuis un mois et devrait l'être pendant encore un autre. Le Croate Ivan Perisic n'est lui pas assuré de pouvoir jouer cette saison à cause de sa blessure au ligament croisé antérieur du genou droit.

"Ce qui est inhabituel pour nous, c'est que nous avons perdu trois de nos quatre défenseurs. C'est là que nous sommes touchés plus que toute autre chose" se plaint Ange Postecoglou en conférence de presse (Destiny Udogie et Cristian Romero sont suspendus pour le match face aux Wolves). L'entraîneur grec ne digère pas la blessure de Van de Ven et reproche aux arbitres leur manière d'utiliser le VAR : "Je ne vais pas établir une corrélation directe avec la blessure de Micky, mais j'étais à moitié tenté de leur lancer des balles pour qu'ils puissent jouer. C'est la raison pour laquelle nous avons des échauffements. Le fait qu'il y ait eu aussi peu de temps de vrai jeu sur un match qui a duré 110 minutes ... ce n'est pas idéal pour le genre d'athlètes que nous avons. C'est une préoccupation." En effet, il y a eu, en tout, 20 minutes de temps additionnel dans le match face à Chelsea car le VAR a été utilisé neuf fois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.