Premier League (J11) : City terrasse United

Premier League (J11) : City terrasse United©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le samedi 06 novembre 2021 à 17h10

Le derby de Manchester a été très nettement dominé par les Cityzens, vainqueurs face à United 0-2 à Old Trafford ce samedi.



La logique a été respectée ce samedi à l'occasion du derby de Manchester. City se présentait en tant que favori et a tenu son rang. L'équipe de Guardiola n'a pas été aussi clinique que Liverpool il y a quinze jours, mais l'impression de supériorité dégagée était identique. Face à un adversaire trop faible et qui a même donné le bâton pour se faire battre, elle s'est imposée sans peine 2-0.

Plusieurs classes d'écart entre les deux équipes

Les Eastlands ont totalement désintégré les Red Devils, et le score final parait presque trop léger au regard du rapport des forces qu'il y avait. La première période a même été complètement à sens unique, se résumant à une succession d'assauts sur la cage gardée par David De Gea. Ce dernier a d'ailleurs dû sortir le grand jeu pour éviter aux siens un naufrage similaire à celui vécu face aux Reds. Il a réalisé au moins cinq arrêts importants sur sa ligne (29e, 30e, 33e, 35e et 36e), au cœur des temps forts des visiteurs.

Le portier espagnol ne pouvait cependant pas tout faire. Et après s'être fait surprendre par un malheureux but contre son camp d'Eric Bailly (7e), il a cédé sur une reprise du bout du pied de Bernardo Silva juste avant la pause (45e). De toutes les occasions qu'a eues City dans ce match c'était peut-être la moins nette, mais le ballon est quand même allé au fond et cela symbolise parfaitement les tourments des Diables Rouges.


City n'a pas forcé son talent

Au retour des vestiaires, City n'a pas jugé bon d'appuyer sur l'accélérateur pour corser l'addition. Par souci de se ménager, ou simplement par compassion envers son voisin. Mais même en levant le pied, les Skybues ont été proches de trouver la faille. Comme sur la frappe de Phil Foden à la 80e, qui a heurté le montant. A contrario, de l'autre côté, il n'y a eu aucune alerte digne de ce nom. Ederson n'a eu qu'un seul sauvetage à effectuer de toute la rencontre. Sur une reprise cadrée de Cristiano Ronaldo (27e).

Au final, et sans vraiment forcer son talent, City a tranquillement pris le dessus sur son rival mancunien. Un résultat qui lui permet de revenir provisoirement à deux points du leader Chelsea. MU, pour sa part, retombe dans ses travers. Les Red Devils pourraient rétrograder à la 9e place à l'issue de cette journée. Un scénario dont ils se seraient bien privés avant la trêve internationale. Un break auquel Olé Gunnar Solskjaer risque d'ailleurs de ne pas survivre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.