Arsenal : Mis à l'écart, Özil vide son sac

Arsenal : Mis à l'écart, Özil vide son sac©Media365

Rédaction , publié le mercredi 21 octobre 2020 à 14h15

Après avoir appris qu'il ne figurait pas sur la liste d'Arsenal pour la Premier League, Mesut Özil a réagi dans un long message publié sur les réseaux sociaux.

La situation se tend considérablement entre Arsenal et Mesut Özil. Déjà pas intégré à la liste des Gunners pour la Ligue Europa, le milieu de terrain allemand a également été écarté de la liste des 25 joueurs autorisés à évoluer avec le club londonien en Premier League jusqu'en janvier. En fin de contrat en juin prochain, celui qui n'a pas été utilisé depuis le 7 mars ne pourra donc jouer qu'avec les jeunes jusqu'à cet hiver, malgré son imposant salaire de 390 000 euros par semaine. Une situation qui a évidemment touché le joueur de 32 ans, qui a réagi dans un long message publié sur les réseaux sociaux.


Özil : « La loyauté est difficile à trouver de nos jours »


« C'est un message très difficile à écrire aux fans d'Arsenal pour lesquels j'ai joué ces dernières années. Je suis vraiment profondément déçu par le fait de ne pas avoir été inscrit dans la liste pour la Premier League cette saison, a-t-il réagi. En prolongeant mon contrat en 2018, j'ai prêté allégeance et loyauté au club que j'aime, Arsenal, et cela me rend triste de voir que ce n'est pas réciproque. Comme je viens de le voir, la loyauté est une qualité difficile à trouver de nos jours. J'ai toujours essayé de rester positif semaine après semaine en me disant qu'il y avait une chance de revenir dans l'équipe. C'est pourquoi j'ai gardé le silence depuis tout ce temps ».


Özil : « Je vais continuer à me battre »
Le joueur le mieux payé des Gunners s'apprête donc à terminer son aventure à Londres en queue de poisson et sera libre de négocier avec qui il le souhaite dès janvier. Mais Özil se dit encore concentré sur son club. « Qu'importe, je vais continuer à me battre pour avoir ma chance et ne pas laisser ma 8e saison à Arsenal se terminer comme ça. Je peux vous promettre que cette décision dure à avaler ne changera pas mon état d'esprit. Je vais continuer à m'entraîner aussi bien que je le peux et utiliser ma voix contre l'inhumanité et la justice dès que possible ». Une bien triste fin. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.