Les précisions de Maracineanu sur un éventuel retour du public

Les précisions de Maracineanu sur un éventuel retour du public©Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, publié le samedi 20 février 2021 à 15h53

Roxana Maracineanu s'est entretenue ce samedi à Lyon avec les présidents de l'OL, de l'ASVEL et du LOU à propos d'un éventuel retour du public dans les stades. La ministre déléguée au Sports a tiré les enseignements de cette réunion.

Le gouvernement se penche sur un éventuel retour du public dans les enceintes sportives. Pour évoquer ce sujet et la mise en place de matches tests, Roxana Maracineanu s'est rendue à Lyon ce samedi pour s'entretenir avec les présidents de l'OL, Jean-Michel Aulas, de l'ASVEL, Gaëtan Muller, et du LOU, Yann Roubert. Au sortir de cette réunion, la ministre déléguée aux Sports a pris la parole devant les médias pour informer de l'avancée des discussions et des réflexions menées. « Rien n'est acté, a-t-elle annonce d'entrée. On a une réunion prévue mardi au niveau interministériel à Matignon et nous verrons ensuite avec les protocoles que j'aurais recueillis ici, entre les trois clubs, et les collectivités concernées, ainsi que d'autres consultations qu'on aura faites d'ici là, comment on continue. Maracineanu repart avec « un dossier sous les bras », et celui-ci sera évidemment guidé par l'évolution de la situation sanitaire dans le pays.

Le dossier est encore flou

« Si ça va bien et que ça peut reprendre comme cela a déjà repris, on ne passera pas par ces expérimentations pour reprendre. Si jamais les difficultés continuent plus longtemps, ces expérimentations auront un sens. Mais elles auront un sens de toute manière », a-t-elle suivi. L'ancienne nageuse a également indiqué qu'un traçage des spectateurs est pensé. Celui-ci pourrait être une solution pour diminuer les risques de contamination les jours de match dans les tribunes. « Dans la gestion de la crise, il y a des nouvelles technologies et modalités qui sont apparues pour mieux repérer, tracer et isoler les personnes cas contacts. Il y a également les vaccins et les tests. Toutes ces nouvelles données devront être utilisées dans les protocoles qui nous seront présentés », a-t-elle expliqué à ce sujet. Des informations supplémentaires pourraient être divulguées mardi après la réunion interministérielle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.