Tour de France 2024 : Roglic affiche déjà ses ambitions

Tour de France 2024 : Roglic affiche déjà ses ambitions©Panoramic, Media365

Guillaume Marion, Media365, publié le mercredi 18 octobre 2023 à 16h25

Alors que la saison 2023 est désormais terminée, le Slovène Primoz Roglic est récemment revenu sur la dernière Vuelta, où les Jumbo-Visma ont brillé, et sur son avenir avec Bora-Hansgrohe.



A bientôt 34 ans (le 28 octobre prochain), s'il n'en fait a priori pas une obsession, Primoz Roglic rêve encore de remporter le Tour de France. En effet, triple vainqueur du Tour d'Espagne (de 2019 à 2021) et titré en 2023 sur le Tour d'Italie, le Slovène n'a pour l'instant pas encore réussi à faire la passe de trois avec la Grande Boucle. En quittant Jumbo-Visma pour rejoindre Bora-Hansgrohe à partir de 2024, l'ancien sauteur à ski s'est en tout cas donné les moyens de jouer la victoire rapidement. Mais, avant d'évoquer ses futures ambitions, Roglic est revenu sur la dernière Vuelta, lors de laquelle son équipe a pris les trois premières places sur le podium. « Sur les courses, je suis là pour gagner, et c'est ma responsabilité, faire de mon mieux. Nous étions dans une situation où on était 1-2-3. Peut-être qu'en poussant un peu plus, j'aurais pu nous enlever ça, mais on ne sait jamais ce qui aurait pu arriver », a-t-il notamment reconnu, à Trente (Italie).

Le Tour n'est pas une « obsession » pour Roglic

« Le cyclisme est un sport d'équipe, et j'étais le premier à être super content, parce que Sepp (Kuss) le méritait vraiment. Il était le meilleur et n'a jamais montré la moindre faiblesse. C'était fou d'être sur le podium avec les deux gars qui, dans le passé, ont grandi et appris en étant à mes côtés pour ensuite devenir de grands champions. C'était spécial de faire partie de cette histoire. (...) Je sais ce qui manque à mon palmarès. Mais ça ne veux pas dire que le Tour est une obsession. J'ai beaucoup gagné, et donc même si j'arrête immédiatement, je suis super fier de ce que j'ai gagné et de ce qui s'est passé, a également déclaré Roglic, lors du "Gazzetta dello Sport Festival dello Sport", dans des propos repris par CyclingNews. Mais c'est ma responsabilité d'y aller, d'essayer de tout faire pour gagner, de ne pas avoir de regrets et d'être fier de ce qui se passe. » Espérons désormais que le Slovène soit bien accompagné sur les routes françaises en juillet prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.