Romain Bardet se régale devant le Tour de France

Romain Bardet se régale devant le Tour de France©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365 : publié le dimanche 04 juillet 2021 à 15h34

Absent du Tour de France cette année car il privilégie le Giro et la Vuelta, Romain Bardet (DSM) se régale devant sa télévision.



Si beaucoup d'observateurs et de fans de cyclisme se sont montrés dubitatifs devant la chevauchée de Tadej Pogacar samedi entre Oyonnax et Le Grand-Bornand, ce qui lui a permis d'endosser le maillot jaune avec au moins cinq minutes d'avance sur ses concurrents, Romain Bardet, qui ne participe pas à la Grande Boucle cette saison, s'est quant à lui montré très enthousiaste. « Ok, j'étais complètement hors sujet quand je pensais à l'annonce du parcours du Tour qu'il était trop classique, à quelle magnifique édition assiste-t-on, preuve, s'il le fallait, que ce sont bien les coureurs qui décident, bravo messieurs, c'est un régal, et il reste 2 semaines ! », a-t-il tweeté samedi après-midi. Il est vrai que la première semaine de ce Tour de France 2021 a été passionnante, avec la victoire de Julian Alaphilippe pour commencer, la prise de pouvoir de Mathieu van der Poel, la renaissance de Mark Cavendish, l'étape animée du Morvan et bien sûr les deux coups de force de Pogacar sur le contre-la-montre et sur la première étape de montagne.

Enfin une victoire pour Bardet sur la Vuelta ?

Romain Bardet, quant à lui, a décidé de faire l'impasse sur le Tour de France pour sa première année sous les couleurs de DSM. Le coureur de 31 ans a terminé septième de son tout premier Giro il y a deux mois, et a décidé de zapper les Jeux Olympiques pour se concentrer sur la Vuelta, qui débutera le 14 août. Au moment de la présentation du Tour de France 2021, l'ancien leader de l'équipe AG2R-La Mondiale avait expliqué que le parcours, qui lui rappelait son enfance avec deux gros contre-la-montre, ne convenait pas vraiment à son profil : « Sur le papier, ce n'est pas le parcours le plus montagneux du Tour de France. C'est vrai qu'à première vue le peu d'enchaînements d'étapes de montagne et les chronos ne sont pas à mon avantage », avait confié Bardet. Avec sept étapes de montagne au menu, et deux contre-la-montre de 8 kilomètres en ouverture et de 34 kilomètres pour finir, la Vuelta pourrait peut-être plus lui convenir. Il avait terminé 17eme lors de son unique participation au Tour d'Espagne, en 2017. Nul doute qu'il visera sur les routes espagnoles une victoire d'étape, lui qui n'a levé les bras qu'à sept reprises durant toute sa carrière, la dernière en février 2018 sur la Classique de l'Ardèche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.