Pogacar, Cavendish, Quintana... Pour qui les maillots distinctifs ?

Pogacar, Cavendish, Quintana... Pour qui les maillots distinctifs ?©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 08 juillet 2021 à 19h18

Alors que Nils Pollit a remporté en solitaire la plus belle victoire de sa jeune carrière, les maillots distinctifs n'ont pas changé de propriétaire entre Saint-Paul-Trois-Châteaux et Nîmes. L'Allemand, héros du jour, a également été désigné combatif du jour.

CYCLISME - UCI WORLD TOUR / TOUR DE FRANCE 2021
12eme étape - Saint-Paul-Trois-Châteaux - Nîmes (159,4 km) - Jeudi 8 juillet 2021

La vie des maillots

Maillot jaune : Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates)

C'était journée tranquille pour le maillot jaune ce jeudi. Après avoir craqué mercredi dans la deuxième ascension du Mont Ventoux face au jeune Jonas Vingegaard, Tadej Pogacar s'est évité quelques sueurs froides sur cette étape de transition. Bien protégé par ses équipiers qui ont roulé pour lui, le Slovène est arrivé avec le peloton à près de seize minutes du vainqueur de l'étape, Nils Politt. Au classement général, le leader du team UAE mène toujours la danse avec 5'18" d'avance sur Rigoberto Uran (EF-Nippo), 05'32" sur Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) et 05'33" sur Richard Carapaz (Ineos-Grenadiers).

Maillot vert : Mark Cavendish (GBR/Deceuninck-Quick Step)

Déjà vainqueur à deux reprises à Nîmes, Mark Cavendish n'a pas pu réitérer ses précédentes performances. S'il n'a pas réussi à accrocher le sprint intermédiaire d'Uzès, il est en revanche rentré dans les points en terminant à la 14eme place de l'étape et a donc engrangé 3 points supplémentaires. Au classement du maillot vert, le Britannique conforte sa place de leader (221 points) avec un matelas d'une cinquantaine de points sur son dauphin Michael Matthews (Team BikeExchange, 162 pts). Derrière, on retrouve Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix, 142 points), Sonny Colbrelli (Bahrain Victorious, 138 points et Julian Alaphilippe (Deceuninck - Quick-Step, 131 points).

Maillot à pois : Nairo Quintana (COL/Arkéa-Samsic)

Nairo Quintana (Arkea-Samsic) est arrivé plus de 17 minutes après Nils Politt soit plus de deux minutes après le peloton où figurait Tadej Pogacar, le maillot jaune. Le Colombien a eu des difficultés ce jeudi alors qu'il n'a pas réussi à peser dans la grosse étape de montagne de mercredi. Fort heureusement pour lui, il revêtira son maillot distinctif ce vendredi puisque Nils Politt et Stefan Küng ont été les seuls à marquer des points (respectivement deux et un). Au classement général de la tunique à pois, le grimpeur est toujours premier (50 pts) avec six unités d'avance sur Wout Van Aert (Jumbo-Visma) et huit sur Michael Woods (Israël Start-Up Nation).

Maillot blanc : Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates)

Étant donné que Tadej Pogacar, l'actuel maillot jaune est le meilleur jeune, c'est son dauphin, Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) qui porte la tunique blanche ! Et après sa superbe prestation de la veille, le jeune Danois a montré qu'il était toujours là en suivant de près son compère Slovène. Pour preuve, le coureur de la Jumbo-Visma a coupé la ligne d'arrivée en même temps que le leader du team UAE. Vingegaard est toujours dauphin de Pogacar au classement du maillot blanc et troisième du classement maillot jaune.

Classement par équipes : Lotto-Soudal (LTS)

Grâce à Brent Van Moer et surtout Harrison Sweeny, la Lotto-Soudal a bien entendu remporté le classement par équipes à Nîmes lors de la 12eme étape. L'équipe belge est talonnée par la Bora-Hansgrohe, qui a pu compter sur Nils Politt, vainqueur du jour, pour grappiller de précieuses secondes. La formation Bahrain Victorious mène toujours les débats au général devant AG2R Citroën Team et Ineos-Grenadiers.

Combatif du jour : Nils Pollit (ALL/Bora-Hansgrohe)

Premier attaquant de la journée alors que l'échappée matinale comptait toujours treize coureurs, Nils Politt a porté une nouvelle accélération gagnante à onze kilomètres de l'arrivée pour se retrouver seul en tête et aller chercher à 27 ans sa première victoire dans la Grande Boucle. L'Allemand, pas connu pour compter ses efforts, est incontestablement le combatif du jour. Il est également le héros de cette 12eme étape.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.