9eme étape : O'Connor a réalisé un beau numéro

9eme étape : O'Connor a réalisé un beau numéro©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 04 juillet 2021 à 17h43

Au terme d'une longue échappée terminée en solitaire vers Tignes, Ben O'Connor remporte la 9eme étape du Tour de France. Tadej Pogacar a laissé ses rivaux s'épuiser avant de placer un démarrage pour conforter son maillot jaune.



La pluie et le froid n'ont pas ralenti Ben O'Connor ! A l'occasion d'une deuxième et dernière étape alpestre disputée dans des conditions météorologiques absolument dantesques, le coureur australien de l'équipe AG2R-Citroën s'est montré le plus fort et de très loin à l'arrivée au sommet de la montée de Tignes, deux ans après une étape tronquée qui n'avait pas pu s'achever dans la station savoyarde. Au départ de Cluses, ce n'est pas l'équipe UAE Team Emirates mais la formation Israel Start-Up Nation qui a mené l'allure du peloton, sans doute pour filtrer les échappées et permettre à Michael Woods de passer à l'attaque. Mais les efforts des coéquipiers de Chris Froome n'ont pas empêché certaines tentatives de Benoît Cosnefroy puis de Davide Ballerini avec Harry Sweeny, qui ont abordé la Côte de Domancy en tête de course. Sur les pentes qui ont sacré Bernard Hinault champion du monde en 1980, l'actuel porteur du maillot arc-en-ciel a tenté sa chance. Julian Alaphilippe a, en effet, placé une banderille sans toutefois faire la différence. C'est finalement Pierre Latour qui est allé chercher les points et se détacher avant que Dan Martin ne fasse la jonction. Derrière le duo franco-irlandais, alors que le peloton a commencé à perdre des plumes comme Richie Porte, un groupe de contre parvient à se former avec Sonny Colbrelli, Bauke Mollema, Wout Poels ou encore... Julian Alaphilippe. Alors que Sergio Higuita s'est joint à la fête, Sonny Colbrelli n'a pas laissé passer l'occasion de prendre les points du sprint intermédiaire. Au pied du Col des Saisies, ce sont pas moins de 43 coureurs qui ont formé une échappée monstre mais, comme souvent dans de tels groupes, l'entente n'a pas été excellente.

Quintana n'a pas ménagé ses efforts

Plusieurs démarrages ont secoué cette échappée dont celui d'un Sonny Colbrelli surprenant sur un terrain qui n'est habituellement pas le sien. Alors que le peloton a laissé faire sans quasiment rien dire, les attaques ne se sont pas taries en tête de course avec Wout Poels puis Nairo Quintana qui ont placé des démarrages. Le Néerlandais a toutefois eu le dernier mot sur le Colombien pour prendre le maximum de points au sommet du col de 1ere catégorie. Plus à l'aise dans la descente vers Beaufort et le pied du Col du Pré, première ascension Hors Catégorie de ce Tour de France 2021, Nairo Quintana s'est isolé en tête de la course, le peloton émargeant à ce moment de la course à six minutes. Ben O'Connor, Sergio Higuita et Lucas Hamilton ont fait la jonction avec le leader de l'équipe Arkéa-Samsic avant que Michael Woods ne fasse de même peu après s'être défait de Wout Poels. Le peloton, toujours mené piano par l'équipe UAE Team Emirates, a vu Wout Van Aert et Geraint Thomas perdre petit-à-petit le contact alors que Julian Alaphilippe, distancé par la tête de course, n'a pas hésité à faire un arrêt auprès de sa voiture pour passer une tenue plus adaptée aux conditions météo. Les premières pentes du Col du Pré ont également mis en difficulté Miguel Angel Lopez. Si un Colombien était en difficulté, un autre a fait le plein de points au sommet de ce col puis au Cormet de Roselend. Il s'agit de Nairo Quintana qui s'est alors assuré de récupérer le maillot à pois de meilleur grimpeur.


O'Connor a oblitéré la concurrence, Pogacar était facile

Dans le même temps, l'écart entre la tête de course et le peloton était tel que Ben O'Connor a été un temps maillot jaune virtuel, ce qui a pu inciter l'équipe UAE Team Emirates à hausser l'allure dans le peloton. Sous une pluie toujours plus importante, seul Nairo Quintana a pris des risques dans la descente avec Sergio Higuita qui l'a suivi. Plus prudent, Ben O'Connor a préféré assurer puis a fait la jonction dans la courte vallée menant au pied des 21 kilomètres de la montrée vers Tignes. Le trio de tête s'est alors très vite désagrégé avec Nairo Quintana puis Sergio Higuita qui n'ont pas pu suivre le rythme imposé par un Ben O'Connor très nettement plus fort que ses adversaires. L'Australien a progressivement creusé un écart abyssal avec la concurrence pour aller chercher une première victoire d'étape sur le Tour de France, lui qui s'était révélé l'an passé sur le Giro. Après être sorti du groupe de poursuivants en répondant à un démarrage de Guillaume Martin, Mattia Cattaneo a pris la deuxième place à cinq minutes quand Sonny Colbrelli a pris la troisième place et des points précieux dans la course au maillot vert. Dans le groupe des favoris, si on s'est longtemps regardé dans le blanc des yeux, Ineos Grenadiers et Richard Carapaz ont allumé la mèche dans les derniers kilomètres mais Tadej Pogacar a très vite montré qu'il était le plus fort. Le porteur du maillot jaune a attaqué pour reprendre une trentaine de secondes à l'Equatorien, à Jonas Vingegaard et à Rigoberto Uran, qui remonte au troisième rang. Cette accélération a également permis de limiter le temps concédé à Ben O'Connor qui fait une très belle opération au classement général. En effet, l'Australien est le nouveau dauphin de Tadej Pogacar... mais à deux minutes du maillot jaune. Place maintenant à un repos bien mérité après deux journées éprouvantes et qui ont profondément redessiné la hiérarchie. Une journée qui a également fait des dégâts car sept coureurs ont fini hors délais dont Arnaud Démare et son poisson-pilote Jacopo Guarnieri ou encore Bryan Coquard.



CYCLISME - UCI WORLD TOUR / TOUR DE FRANCE 2021
9eme étape - Cluses-Tignes (144,9km) - Dimanche 4 juillet 2021
1- Ben O'Connor (AUS/AG2R-Citroën) en 4h26'43''
2- Mattia Cattaneo (ITA/Deceuninck-Quick Step) à 5'07''
3- Sonny Colbrelli (ITA/Bahrain Victorious) à 5'34''
4- Guillaume Martin (FRA/Cofidis) à 5'36''
5- Franck Bonnamour (FRA/B&B Hotels p/b KTM) à 6'02''
6- Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) à 6'02''
7- Richard Carapaz (EQU/Ineos Grenadiers) à 6'34''
8- Jonas Vingegaard (DAN/Jumbo-Visma) à 6'34''
9- Enric Mas (ESP/Movistar) à 6'34''
10- Rigoberto Uran (COL/EF Education-Nippo) à 6'34''
...

Classement général après 9 étapes (sur 21)
1- Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) en 34h11'10''
2- Ben O'Connor (AUS/AG2R-Citroën) à 2'01''
3- Rigoberto Uran (COL/EF Education-Nippo) à 5'18''
4- Jonas Vingegaard (DAN/Jumbo-Visma) à 5'32''
5- Richard Carapaz (EQU/Ineos Grenadiers) à 5'33''
6- Enric Mas (ESP/Movistar) à 5'47''
7- Wilco Kelderman (PBS/Bora-Hansgrohe) à 5'58''
8- Alexey Lutsenko (KAZ/Astana-Premier Tech) à 6'12''
9- Guillaume Martin (FRA/Cofidis) à 7'02''
10- David Gaudu (FRA/Groupama-FDJ) à 7'22''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.