Giro (E18) : L'étape du Stelvio remportée par Jai Hindley, le maillot rose pris par Wilco Kelderman

Giro (E18) : L'étape du Stelvio remportée par Jai Hindley, le maillot rose pris par Wilco Kelderman©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 22 octobre 2020 à 16h30

L'équipe Sunweb a fait coup double ce jeudi sur les routes du Giro, alors que Jai Hindley a pris le meilleur sur Tao Geoghegan Hart au sprint pour la victoire d'étape, Wilco Kelderman a su résister dans la dernière montée pour s'emparer du maillot rose aux dépens d'un João Almeida vite distancé dans le Stelvio.



Sans grande surprise, le Stelvio a redessiné le classement général. Principal rival de João Almeida au départ de Pinzolo, Wilco Kelderman a souffert dans les pentes de la Cima Coppi mais pas autant que le Portugais qui perd son maillot rose au bénéfice du Néerlandais dans une étape dantesque remportée par Jai Hindley au sprint face à Tao Geoghegan Hart, grands bénéficiaires de cette 18eme étape grâce aux difficultés du Néerlandais dans le final. Dès le départ, la course au maillot bleu de meilleur grimpeur a repris de plus belle avec une accélération de Ruben Guerreiro dans les pentes du Campo Carlo Magno pour aller chercher les points au sommet. Le Portugais a sans doute bien accueilli l'absence au départ de Giovanni Visconti, deuxième du classement du meilleur grimpeur, victime d'une tendinite qui l'a contraint à abandonner le Giro. Dans la foulée du coureur de l'équipe EF, un groupe de 24 coureurs a pu se former mais cette première échappée massive n'a tenu que 18 kilomètres. Dans la foulée, un contre se forme derrière une offensive de Dani Navarro, avec notamment Stéphane Rossetto, Thomas de Gendt et Filippo Ganna. Quatre coureurs, dont Ben O'Connor, ont fait la jonction après une chasse longue de plusieurs kilomètres. Un groupe de dix coureurs a ainsi pu aborder la deuxième difficulté du jour, le Passo Castrin, en tête de la course mais avec une marge limitée à une minute et demie sur un peloton tour à tour mené par les équipes Deceuninck-Quick Step et Sunweb. Ruben Guerreiro a assuré l'essentiel au sommet de cette difficulté de 1ere catégorie.

Le Stelvio a fait chuter Almeida du podium

La vallée menant du pied de la descente du Passo Castrin au pied du Stelvio a vu le peloton, emmené par l'équipe Sunweb, limiter l'écart à trois minutes après une petite alerte et une accélération de Vincenzo Nibali, qui n'a pas poussé trop loin son effort. Les premières pentes du toit du Giro 2020 ont vu l'échappée de décomposer avant que Thomas de Gendt et Ben O'Connor ne placent un premier démarrage. Le Belge n'a pas pu suivre le tempo imposé par le vainqueur de l'étape arrivant ce mercredi à Madonna di Campiglio. Dans le groupe des favoris, réduit très rapidement à sa plus simple expression, João Almeida n'a pas tardé à donner des premiers signes d'inquiétude, l'équipe Sunweb imposant un rythme trop élevé pour le porteur du maillot rose, qui a lâché à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée, peu après la défaillance de Domenico Pozzovivo. Une fois le Portugais distancé, la physionomie de la course a changé puisque ce sont les Ineos Grenadiers qui ont pris la main grâce à Rohan Dennis qui s'est sacrifié pour Tao Geoghegan Hart, reprenant puis lâchant très vite Ben O'Connor. Seuls deux coureurs ont pu suivre les hommes de Dave Brailsford, Jai Hindley et Wilco Kelderman pour la formation Sunweb, Vincenzo Nibali et Jakob Fuglsang ne parvenant pas plus à suivre. Deuxième du classement général, Wilco Kelderman n'a pas haussé son rythme et, jusqu'au sommet du Stelvio, a navigué à une quarantaine de secondes du trio de tête Dennis-Geoghegan Hart-Hindley. Au passage de la ligne, avant de plonger dans la descente, les écarts se sont établis à 45 secondes de retard pour Kelderman, 1'45'' pour le groupe Bilbao-Fuglsang, 2'35'' pour Vincenzo Nibali alors que João Almeida, pointé à plus de trois minutes et demie, a vu son maillot rose se détricoter.

Hindley trop fort pour Geoghegan Hart, Kelderman en rose d'un rien

La vingtaine de kilomètres de descente, effectuée dans un panorama largement enneigé, a permis aux écarts entre les différents groupes de se confirmer. Toutefois, apparemment désabusé après avoir été ravitaillé par sa voiture de directeur sportif et usé par les efforts consentis, Wilco Kelderman a mis moins d'entrain dans son effort, laissant revenir le duo composé de Pello Bilbao et Jakob Fuglsang avant d'être lâché au pied de la montée finale vers les Laghi di Cancano. Le sprint intermédiaire d'Isolaccia Valdidentro a permis à Tao Geoghegan Hart de repasser devant Jai Hindley au classement général avant l'explication finale, à laquelle Rohan Dennis ne s'est pas mêlé, le rouleur australien coupant son effort à dix kilomètres de la ligne d'arrivée. Si le duo de tête s'est longtemps regardé dans le blanc des yeux et baissé son allure, Pello Bilbao a lâché Jakob Fuglsang avec l'espoir de revenir alors que Vincenzo Nibali a été rattrapé par le groupe formé autour de João Almeida. L'ascension inédite vers Torri di Fraele a finalement vu Tao Geoghegan Hart et Jai Hindley mettre en place un pacte de non-agression même si le Britannique a accéléré pour éviter un retour de Pello Bilbao. C'est finalement au sprint que la victoire d'étape s'est jouée et, ayant fait moins d'efforts, Jai Hindley s'est montré le plus fort. Malgré sa défaillance, Wilco Kelderman s'empare du maillot rose mais sa marge sur son coéquipier n'est que de douze secondes alors que Tao Geoghegan Hart est, lui, à quinze secondes seulement avant Sestrières et le contre-la-montre final à Milan. João Almeida, pour sa part, recule au cinquième rang à plus de deux minutes du nouveau leader du classement général.

CYCLISME / GIRO 2020
18eme étape - Pinzolo-Laghi di Cancano (205km) - Jeudi 22 octobre 2020
1- Jai Hindley (AUS/Sunweb) en 6h03'03''
2- Tao Geoghegan Hart (GBR/Ineos Grenadiers) mt
3- Pello Bilbao (ESP/Bahrain-McLaren) à 46''
4- Jakob Fuglsang (DAN/Astana) à 1'25''
5- Wilco Kelderman (PBS/Sunweb) à 2'18''
6- Patrick Konrad AUT/Bora-Hansgrohe) à 4'04''
7- João Almeida (POR/Deceuninck-Quick Step) à 4'51''
8- Vincenzo Nibali (ITA/Trek-Segafredo) à 4'51''
9- Hermann Pernsteiner (AUT/Bahrain-McLaren) à 4'51''
10- Fausto Masnada (ITA/Deceuninck-Quick Step) à 4'55''
...

Classement général après 18 étapes (sur 21)
1- Wilco Kelderman (PBS/Sunweb) en 77h46'56''
2- Jai Hindley (AUS/Sunweb) à 12''
3- Tao Geoghegan Hart (GBR/Ineos Grenadiers) à 15''
4- Pello Bilbao (ESP/Bahrain-McLaren) à 1'19''
5- João Almeida (POR/Deceuninck-Quick Step) à 2'16''
6- Jakob Fuglsang (DAN/Astana) à 3'59''
7- Patrick Konrad AUT/Bora-Hansgrohe) à 5'40''
8- Vincenzo Nibali (ITA/Trek-Segafredo) à 5'47''
9- Fausto Masnada (ITA/Deceuninck-Quick Step) à 6'46''
10- Hermann Pernsteiner (AUT/Bahrain-McLaren) à 7'23''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.