Giro (E17) : Première victoire d'étape pour D.Martin, Bernal cède du temps face à S.Yates et Almeida

Giro (E17) : Première victoire d'étape pour D.Martin, Bernal cède du temps face à S.Yates et Almeida©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 26 mai 2021 à 17h15

Après avoir remporté des étapes sur le Tour de France et la Vuelta, Dan Marti l'a désormais fait sur le Giro en s'imposant au sommet de la Sega di Ala. João Almeida et Simon Yates ont repris du temps à Egan Bernal au classement général.



Après le Tour de France en 2012 et 2018, la Vuelta en 2011 et 2020, Dan Martin s'est offert une étape du Giro en 2021 ! Le coureur irlandais, qui était le plus fort de l'échappée ayant eu l'aval du peloton, a su résister au retour des cadors pour remporter au sommet de la Sega di Ala la 17eme étape du Tour d'Italie. Une étape qui pourrait avoir changé la face de la dernière semaine de course car, pour la première fois, Egan Bernal a cédé du terrain à plusieurs de ses rivaux. Une étape longue de 193km au parcours initialement en descente qui a donné des idées à plusieurs coureurs dont les Français Alexis Gougeard et Geoffrey Bouchard, porteur du maillot bleu de leader du classement du meilleur grimpeur. Ce dernier a eu de la suite dans les idées car il a su prendre le bon wagon, qui s'est détaché du peloton après un peu plus de 50 kilomètres, à proximité du pied du Sveresi, première difficulté répertoriée du jour. Ce sont pas moins de 20 coureurs qui ont pris la poudre d'escampette avec, notamment, Gianni Moscon, Luis Leon Sanchez, Felix Grossschartner, Dan Martin et Alessandro Covi qui ont très vite pris trois minutes. Un échappée que Diego Ulissi n'a finalement pas pu suivre. Dans le peloton, Simon Yates a fait rouler son équipe BikeExchange, signe que le Britannique avait une idée derrière la tête, comme l'avait glissé Romain Bardet ce mardi lors de la journée de repos.

Bouchard a tout donné pour les points

L'écart entre le peloton et une tête de course qui n'a pas su collaborer de manière harmonieuse dans la vallée s'est alors stabilisé autour des cinq minutes. L'allure imposée par la formation australienne n'a pas été du goût de tout le monde, Remco Evenepoel étant distancé peu avant le pied du Passo di San Valentino. Les premières pentes du col de première catégorie ont permis à Dan Martin de hausser le ton et diviser par deux la taille de l'échappée avec seuls dix coureurs qui ont pris la roue de l'Irlandais. Ayant résisté dans un premier temps, Geoffrey Bouchard a perdu plusieurs longueurs mais le coureur de l'équipe AG2R-Citroën a su faire la jonction pour ensuite aller prendre les 40 points au sommet et consolider son maillot bleu. Dans le peloton, la surprise a été de voir revenir Remco Evenepoel dans le groupe maillot rose. Mais le jeune coureur belge, après une chute ayant notamment impliqué Giulio Ciccone, a glissé puis est venu heurter une glissière de sécurité, repartant loin derrière le groupe maillot rose après intervention du service médical de la course. Devant, Dan Martin n'est pas resté très longtemps avec ce qu'il restait de l'échappée. Le coureur de l'équipe Israel Start-Up Nation s'est isolé en tête de course à neuf kilomètres de l'arrivée. Un effort que l'Irlandais est parvenu à mener jusqu'au bout pour signer sa première victoire d'étape sur le Giro malgré le retour tonitruant de plusieurs cadors du peloton.

D.Martin a résisté au retour de S.Yates

En effet, si des coureurs comme Aleksandr Vlasov, Hugh Carthy ou Romain Bardet ont très vite été distancés par le groupe maillot rose, c'est à quatre kilomètres du sommet que João Almeida a allumé la première mèche et lancé les hostilités concernant le classement général. Espérant remonter alors qu'il pointait à la dixième position au départ de l'étape, le quatrième de l'édition 2020 du Giro a accéléré avant d'être suivi par Simon Yates. Egan Bernal et Daniel Felipe Martinez ont veillé au grain pour reprendre le Britannique puis le Portugais. Mais le porteur du maillot rose a très vite montré des signes inquiétants. En effet, à trois kilomètres de l'arrivée, le Colombien a été distancé et a même eu du mal à prendre la roue de son coéquipier avant de voir Damiano Caruso et Diego Ulissi revenir sur lui. Simon Yates, pour sa part, a essayé de distancer João Almeida mais c'est ce dernier qui a mieux fini et échoue à treize secondes de Dan Martin, qui a pu lever les bras en vainqueur. Egan Bernal, passé sur la ligne d'arrivée un peu moins d'une minute et demie du coureur de l'équipe Israel Start-Up Nation a concédé du temps mais conserve une avance supérieure à deux minutes sur Damiano Caruso. Simon Yates, quant à lui, profite de la défaillance d'Aleksandr Vlasov pour lui prendre la troisième place. Romain Bardet, quatorzième de l'étape, gagne une place au général mais pointe désormais à trois minutes du podium.

CYCLISME / GIRO 2021
17eme étape - Canazei-Sega di Ala (193km) - Mercredi 26 mai 2021
1- Dan Martin (IRL/Israel Start-Up Nation) en 4h54'38''
2- João Almeida (POR/Deceuninck-Quick Step) à 13''
3- Simon Yates (GBR/BikeExchange) à 30''
4- Diego Ulissi (ITA/UAE Team Emirates) à 1'20''
5- Damiano Caruso (ITA/Bahrain Victorious) à 1'20''
6- Daniel Felipe Martinz (COL/Ineos Grenadiers) à 1'23''
7- Egan Bernal (COL/Ineos Grenadiers) à 1'23''
8- Antonio Pedrero (ESP/Movistar) à 1'38''
9- Pello Bilbao (ESP/Bahrain Victorious) à 1'43''
10- George Bennett (NZL/Jumbo-Visma) à 2'21''
...
13- Geoffrey Bouchard (FRA/AG2R-Citroën) à 2'49''
14- Romain Bardet (FRA/DSM) à 2'52''
...
17- Aleksandr Vlasov (RUS/Astana-Premier Tech) à 3'08''
...
21- Hugh Carthy (GBR/EF Education-Nippo) à 3'52''
...

Classement général après 17 étapes (sur 21)
1- Egan Bernal (COL/Ineos Grenadiers) en 71h32'05''
2- Damiano Caruso (ITA/Bahrain Victorious) à 2'21''
3- Simon Yates (GBR/BikeExchange) à 3'23''
4- Aleksandr Vlasov (RUS/Astana-Premier Tech) à 6'03''
5- Hugh Carthy (GBR/EF Education-Nippo) à 6'09''
6- Romain Bardet (FRA/DSM) à 6'31''
7- Daniel Felipe Martinz (COL/Ineos Grenadiers) à 7'17''
8- João Almeida (POR/Deceuninck-Quick Step) à 8'45''
9- Tobias Foss (BOR/Jumbo-Visma) à 9'18''
10- Giulio Ciccone (ITA/Trek-Segafredo) à 11'06''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.