Gand-Wevelgem : Un Pedersen peut en cacher un autre

Gand-Wevelgem : Un Pedersen peut en cacher un autre©Panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 11 octobre 2020 à 15h54

Quelques minutes après Casper Pedersen sur Paris-Tours, c'est un autre Pedersen, Mads, qui a remporté Gand-Wevelgem ce dimanche, devant Florian Sénéchal et Matteo Trentin.

Quelle journée pour le cyclisme danois, et pour les nombreux Pedersen que compte le pays ! Quelques minutes après la victoire de Casper Pedersen sur Paris-Tours, c'est en effet Mads Pedersen (aucun lien de parenté) qui a triomphé sur Gant-Wevelgem ! Deux semaines après avoir rendu le maillot de champion du monde sans combattre (il n'a pas participé aux Mondiaux d'Imola, qu'il jugeait trop difficiles pour lui), le Danois de 24 ans a décroché sa troisième victoire de la saison, après une étape du Tour de Pologne et une étape du BinckBank Tour. Membre d'un quatuor, il s'est imposé au sprint devant Florian Sénéchal, Matteo Trentin et Alberto Bettiol, pendant que les deux favoris, les rivaux de toujours Wout Van Aert et Mathieu van der Poel, finissaient huitième et neuvième après s'être suivis toute la journée.

Pedersen le plus malin

Si Mark Cavendish (Bahrain McLaren), Alexis Gougeard (AG2R), Alexander Konychev (Mitchelton-Scott), Leonardo Basso (INEOS Grenadiers), Julien Morice (B&B Hotels), Kenny Molly (Bingoal) et Gilles De Wilde (Sport Vlaanderen - Baloise) ont formé l'échappée du jour, qui a compté jusqu'à 7'30 d'avance et a été rattrapée à 65 kilomètres de l'arrivée, la course s'est vraiment lancée à 75 kilomètres de la fin, avec la première attaque d'un favori, Matteo Trentin, qui a fait exploser le peloton. Sous la pluie et sur des routes glissantes, Mathieu van der Poel a également tenté d'y aller, mais il avait systématiquement Wout Van Aert dans sa roue. A vingt kilomètres de l'arrivée, c'est finalement un groupe de quatorze qui s'est formé pour jouer la victoire. Yves Lampaert a été le premier à attaquer, puis Küng et Bettiol ont tenté leur chance à leur tour, suivis par Van der Poel. Pedersen a quant à lui dû chasser à plusieurs reprises les fuyards, mais au final, c'est lui qui s'est montré le plus rapide dans un sprint à quatre et qui remporte la plus grosse classique de sa carrière.



GAND - WEVELGEM
Classement final (232,5km) - Dimanche 11 octobre 2020
1- Mads Pedersen (DAN/Trek-Segafredo) en 5h19'10
2- Florian Sénéchal (FRA/Deceuninck-Quick Step) mt
3- Matteo Trentin (ITA/CCC) mt
4- Alberto Bettiol (ITA/Education First) à 1"
5- Stefan Küng (SUI/Groupama-FDJ) à 3"
6- John Degenkolb (ALL/Lotto-Soudal) à 4"
7- Yves Lampaert (BEL/Deceuninck-Quick Step) à 4"
8- Wout Van Aert (BEL/Jumbo-Visma) à 7"
9- Mathieu van der Poel (PBS/Alpecin-Fenix) à 8"
10- Dylan Teuns (BEL/Bahrain-McLaren) à 1'40
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.