VTT - Mondiaux : Historique Schurter, le bronze pour Koretzky en cross-country

VTT - Mondiaux : Historique Schurter, le bronze pour Koretzky en cross-country©Media365

Guillaume Issner, Media365, publié le samedi 28 août 2021 à 17h51

La légende vivante du VTT, Nino Schurter, a raflé ce samedi à Val di Sole un neuvième titre de champion du monde de cross-country. Le Suisse a eu le dernier mot sur son compatriote Mathias Flückiger tandis que le Français Victor Koretzky s'est paré de bronze.



La suprématie suisse se prolonge dans les labourés. Un mois après le podium 100% helvète dans l'épreuve féminine de cross-country aux Jeux Olympiques de Tokyo, le cyclisme suisse a brillé, cette fois-ci chez les hommes, lors de la course comptant pour les championnats du monde, disputée ce samedi à Val di Sole. Nino Schurter, véritable légende vivante de la discipline, et Mathias Flückiger, leader de la Coupe du Monde, se sont livré un mano a mano spectaculaire remporté par le premier, devenant ainsi nonuple champion du monde. Une palme de plus pour l'homme de 35 ans, déjà octuple champion de Suisse et septuple vainqueur de la Coupe du Monde. Les deux hommes ont assommé la concurrence et distancé leurs poursuivants dès le début de la course. S'est alors installé un jeu de bluff qui a vu chacun tenter une ou plusieurs accélération(s), sans parvenir à déposer l'autre.

La France continue sa moisson de médailles

C'est dans les derniers virages que Schurter a fait la différence en prenant son compatriote par surprise dans la trajectoire d'un virage avant de l'emporter au sprint. Ce dernier doit se contenter de la médaille d'argent comme en 2020. Le podium est complété par Victor Koretzky qui rapporte une onzième médaille à la France, meilleure élève de ces Mondiaux. Le vététiste biterrois, longtemps placé dans le groupe des poursuivants, s'est fait la malle pour aller prendre le bronze en solitaire. Arrivé plus d'une minute après ses bourreaux suisses, le Français confirme un peu plus sa bonne forme cette année après sa première victoire en Coupe du Monde Elite et surtout, sa cinquième place aux JO de Tokyo. En revanche, Jordan Sarrou termine à une décevante 26eme place. Dans un jour sans, le champion du monde en titre termine derrière Titouan Carod (12eme) et Antoine Philipp (19eme).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.