Tirreno -Adriatico (E6) : Pogacar imbattable !

Tirreno -Adriatico (E6) : Pogacar imbattable !©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le samedi 12 mars 2022 à 16h32

Déjà leader de Tirreno-Adriatico, Tadej Pogacar a presque assuré la victoire finale en remportant l'étape-reine ce samedi. Sauf accident, il sera couronné dimanche. Son rival annoncé Remco Evenepoel est quant à lui passé au travers, au contraire de Jonas Vingegaard, deuxième de l'étape. A noter la belle huitième place au général de Thibaut Pinot.



Primoz Roglic est le plus fort de Paris-Nice et Tadej Pogacar est le plus de Tirreno-Adriatico. Cela ne fait aucun doute. Les deux coureurs slovènes se répondent d'exploit en exploit, et deux heures après la victoire de Roglic au Turini, le double vainqueur du Tour de France s'est imposé dans l'étape-reine de l'autre course World Tour au programme de la semaine. Le Slovène de 23 ans a attaqué à quinze kilomètres de l'arrivée, dans la deuxième montée de Monte Carpegna (6km à 9,9% de moyenne) et personne n'a pu le suivre. Contrairement à Enric Mas, il n'a pas chuté dans la descente, et il a pu aller s'offrir une nouvelle victoire, la 36eme de sa carrière et déjà sa sixième de la saison. A une semaine de Milan - San Remo, Tadej Pogacar s'avance plus que jamais en favori du premier Monument de la saison.

Bahrain-Victorious impressionne, Pinot retrouve la forme

Annoncé comme son principal rival de la semaine, Remco Evenepoel a craqué dès la première montée de Monte Carpegna et disparait du Top 10 au classement général. Au contraire, Jonas Vingegaard, deuxième de l'étape et du général, s'affirme comme un sérieux client, mais avec 1'52 de retard avant la dernière étape, il n'a quasiment pas d'espoir de victoire finale, sauf en cas d'accident pour Pogacar. L'équipe Bahrain-Victorious a également impressionné lors de cette journée, et ils sont désormais trois dans le Top 10 : Mikel Landa (3eme), Jai Hindley (6eme) et Pello Bilbao (9eme). Thibaut Pinot a également réussi à terminer avec les meilleurs poursuivants, et il s'offre une belle remontée de onze places au classement général pour se retrouver huitième. Encourageant pour la suite de la saison !

Alaphilippe dans l'échappée du jour

Un autre Français s'était montré en début d'étape, en la personne du champion du monde Julian Alaphilippe, membre de l'échappée du jour en compagnie de huit autres coureurs, comme Benoît Cosnefroy (AG2R Citroën), Alex Aranburu (Movistar) ou Quinn Simmons (Trek-Segafredo). Ils ont compté jusqu'à cinq minutes d'avance mais au fil des côtes, l'échappée a perdu des membres, et c'est finalement Simmons qui s'est retrouvé seul en tête, avant d'être rattrapé au pied de la dernière ascension de Monte Carpegna, celle où Tadej Pogacar a assis un peu plus sa domination sur cette course. Dimanche, les coureurs disputeront une boucle de 159 kilomètres autour de San Benedetto del Tronto, avec une première partie accidentée pour commencer et 80 kilomètres plats pour finir, en bord de mer.

WORLD TOUR / TIRRENO-ADRIATICO
Classement de la 6eme étape (Apecchio - Carpegna, 215km) - Samedi 12 mars 2022
1- Tadej Pogacar (SLO/UAE Emirates) en 5h28'57
2- Jonas Vingegaard (DAN/Jumbo-Visma) à 1'03
3- Mikel Landa (ESP/Bahreïn-Victorious) à 1'03
4- Richie Porte (AUS/Ineos Grenadiers) à 1'34
5- Damiano Caruso (ITA/Bahrain-Victorious) à 1'49
6- Jai Hindley (AUS/Bora-Hansgrohe) à 1'49
7- Thibaut Pinot (FRA/Groupama-FDJJ) à 1'49
8- Giulio Ciccone (ITA/Trek-Segafredo) à 2'23
9- Pello Bilbao (ESP/Bahrain-Victorious) à 2'23
10- Thymen Arensman (PBS/DSM) à 2'23
...

Classement général après 6 étapes (sur 7)
1- Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) en 23h45'55
2- Jonas Vingegaard (DAN/Jumbo-Visma) à 1'52
3- Mikel Landa (ESP/Bahreïn-Victorious) à 2'33
4- Richie Porte (AUS/Ineos Grenadiers) à 2'44
5- Jai Hindley (AUS/Bora Hansgrohe) à 3'05
6- Thymen Arensman (PBS/DSM) à 3'16
7- Damiano Caruso (ITA/Bahrain-Victorious) à 3'20
8- Thibaut Pinot (FRA/Groupama-FDJJ) à 3'37
9- Pello Bilbao (ESP/Bahrain-Victorious) à 3'51
10- Giulio Ciccone (ITA/Trek-Segafredo) à 3'51
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.