Madouas : "Il me manquait cette victoire"

Madouas : "Il me manquait cette victoire"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 05 septembre 2022 à 21h20

Le Tour du Doubs, dimanche, a permis à Valentin Madouas de débloquer son compteur cette année. Un pas de plus dans la belle progression linéaire de celui qui, chez Groupama - FDJ, est désormais bien plus qu'un simple espoir.



Valentin Madouas a décroché dimanche sa première victoire de la saison, sur le Tour du Doubs. Pour le protégé de l'équipe Groupama - FDJ, c'est la preuve qu'un cap a été franchi : "J'avais réussi une année très complète, mais il me manquait cette victoire afin de concrétiser ça, pour montrer aussi que je sais gagner." Dixième du Tour de France depuis le déclassement de Nairo Quintana (si celui-ci, en appel, se confirme), Valentin Madouas avait ainsi permis à l'équipe française d'être la seule à placer deux coureurs dans le top 10 final - ainsi qu'à la France de devenir le seul pays à trois coureurs parmi ces dix premiers, en y ajoutant Romain Bardet sixième. Ce succès laisse augurer de belles promesses, avant les Grands Prix de Québec et Montréal cette semaine, puis surtout les Mondiaux en Australie (le 25 septembre).

Pour le coureur de 26 ans, lieutenant n°1 de David Gaudu sur les routes du Tour - bien plus que Thibaut Pinot, donc -, ce succès récompense également le fait d'avoir su faire "vraiment très mal pour aller au bout": "A 800 mètres, j'ai vu une ouverture pour attaquer. Je suis arrivé avec de l'élan et je suis vraiment bien sorti. C'était en faux plat descendant, il fallait donc vraiment pédaler très fort et j'y suis arrivé. J'étais un peu déçu de ma performance à Plouay, car je n'avais pas assez osé. Je me suis dit que j'allais tenter le tout pour le tout, quitte à me faire rattraper. Ça a fonctionné, c'est vraiment super." En Bretagne, Valentin Madouas avait terminé seulement quinzième, deux jours après une quatrième place sur le Tour du Limousin qui confirmait déjà les bonnes dispositions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.