Tour du Limousin : Madouas, Cosnefroy et Martin dans le top 10

Tour du Limousin : Madouas, Cosnefroy et Martin dans le top 10©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 19 août 2022 à 18h16

Bilan mitigé pour les nombreux Français engagés sur le Tour du Limousin. Aucun n'a réussi à accrocher le podium, ce qui ne les empêche pas de se montrer plutôt satisfaits de cette course remportée vendredi par Alex Aranburu.



Le Tour du Limousin échappe à un coureur français. Un an après Warren Barguil, seulement 20eme du général, c'est cette fois Alex Aranburu (Movistar) qui a réussi à conserver son maillot de leader jusqu'au bout des quatre journées de course, sur ce parcours essentiellement roulant où il était difficile pour les habituels favoris de réellement tirer leur épingle du jeu. A l'image de Guillaume Martin (Cofidis), seulement huitième à 24 secondes du coureur espagnol : "J'ambitionnais un peu mieux, mais le tracé ne le permettait pas forcément. Mais j'aurais pu aussi ne pas finir, car j'ai encore de belles séquelles d'une chute lors de la première étape... J'ai réussi à terminer, on a pesé et la condition est toujours très bonne."

Tous les coureurs tricolores basculent désormais sur le Grand Prix de Plouay de la semaine prochaine, qui verra notamment la rentrée de David Gaudu. Son coéquipier Valentin Madouas (Groupama - FDJ), quatrième de ce Tour du Limousin à 19 secondes de la tête, effectuait lui sa reprise à l'occasion de cette course, trois semaines après sa onzième place sur le Tour de France (dixième en cas de déclassement de Nairo Quintana ?) : "Je suis un peu déçu, on ne veut pas forcément finir quatrième... Mais il restait encore beaucoup d'équipiers, je n'ai pas voulu tenter. Je n'ai pas trouvé l'opportunité, on m'aurait repris."

Alors que Julien Simon (TotalEnergies) avait remporté la première étape, Benoît Cosnefroy (AG2R Citroën) remontait lui aussi sur le vélo cette semaine. Sa sixième place (+0"22) est également source de satisfaction : "Je ne ressens pas de douleur au genou malgré une chute, c'est vraiment très positif. Rien qu'avec ma 120eme place sur le sprint de la première étape, j'étais hors du coup pour le général." Le vainqueur de l'édition 2019 sait de quoi il parle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.