GP de Québec : Cosnefroy remporte sa deuxième course World Tour

GP de Québec : Cosnefroy remporte sa deuxième course World Tour©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le vendredi 09 septembre 2022 à 21h59

Le coureur d'AG2R Citroën Benoit Cosnefroy a remporté le Grand Prix de Québec, comptant pour le World Tour, ce vendredi. Parti à deux kilomètres de l'arrivée, le Normand de 26 ans n'a pas été rattrapé et il décroche sa première victoire de la saison.


Après deux ans de pause en raison de la pandémie de coronavirus, le Grand Prix de Québec a fait son grand retour au calendrier ce vendredi, et sera suivi, dimanche, comme le veut la tradition, par le Grand Prix de Montréal. Du beau monde avait fait le déplacement au Canada pour la première fois, comme Tadej Pogacar, Wout Van Aert, Daniel Martinez ou Guillaume Martin. Mais sur ce parcours de 202 kilomètres, ponctué de seize ascensions de la Côte des Glacis, c'est un Français qui a triomphé ! Benoit Cosnefroy a surpris tout le monde à deux kilomètres de l'arrivée, en accélérant dans la dernière côte, et personne n'est parvenu à le rattraper, que ce soit le double tenant du titre Michael Matthews, ou le grand favori Wout Van Aert. Le Normand de 26 ans n'a pas lâché et s'est même permis de relancer sur la fin, pour aller chercher la 13eme victoire de sa carrière, la deuxième en World Tour après la Bretagne Classic 2021. Le coureur d'AG2R Citroën s'impose pour la première fois en dehors de la France et signe son premier succès de la saison, lui qui avait terminé deuxième de l'Amstel Gold Race puis deuxième de La Flèche Brabançonne en l'espace de trois jours au mois d'avril.

Gaudu et Bardet se sont montrés aussi

Après plusieurs tentatives infructueuses, l'échappée du jour était partie au 17eme kilomètre, et était composée de Damiano Caruso (Bahrain Victorious), Stan Van Tricht (Quick Step Alpha Vinyl), Hugo Toumire (Cofidis), Sébastien Grignard (Lotto Soudal) et Carson Miles (Premier Tech U23). Les cinq hommes ont compté jusqu'à quatre minutes d'avance, et Miles a été le premier à craquer, à 68 kilomètres de l'arrivée. Un groupe de poursuivants, composé de Quinn Simmons (Trek-Segafredo), Pascal Eenkhoorn (Jumbo-Visma), Simon Clarke (Israël Premier Tehc), Andrea Piccolo (EF Education EasyPost) et Jan Tratnik (Bahrain Victorious), s'est ensuite formé et a rejoint le groupe de tête à 30 kilomètres de la ligne, mais c'était le début de la fin, car le peloton était tout proche et a rattrapé les fuyards à 23 kilomètres du but. Plusieurs coureurs ont ensuite tenté d'y aller, comme les Français David Gaudu (Groupama-FDJ) et Romain Bardet (DSM), puis un groupe de quatre composé de Michael Storer (Groupama-FDJ), Mikkel Honoré (Quick Step Alpha Vinyl), Neilson Powless (EF Education EasyPost) et Nathan Van Hooydonck (Jumbo-Visma). Mais le peloton des favoris, emmené à un train d'enfer par Jumbo-Visma, a repris tout le monde, et c'est à ce moment-là que Benoit Cosnefroy a décidé de partir seul vers son triomphe. Autant dire que le coureur français aura la pancarte à Montréal, sur un parcours qui lui convient mieux, selon ses propres mots. Vivement dimanche !

WORLD TOUR / GRAND PRIX DE QUEBEC
Classement final (202km) - Vendredi 9 septembre 2022
1- Benoit Cosnefroy (FRA/AG2R Citroën) en 4'46'56
2- Michael Matthews (AUS/BikeExchange - Jayco) à 4"
3- Biniam Girmay (ERY/Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux) à 4"
4- Wout Van Aert (BEL/Jumbo-Visma) à 4"
5- Ivan Garcia (ESP/Movistar) à 4"
6- Mikkel Honoré (DAN/Quick Step - Alpha Vinyl) à 4"
7- Adam Yates (GBR/Ineos Grenadiers) à 4"
8- Alberto Bettiol (ITA/EF Education EasyPost) à 4"
9- Diego Ulissi (ITA/UAE Emirates) à 4"
10- Warren Barguil (FRA/Arkéa Samsic) à 4"
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.