Des championnats d'Europe sur piste au rabais ?

Des championnats d'Europe sur piste au rabais ?©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le mardi 10 novembre 2020 à 10h46

Outre les Français, les Néerlandais, les Belges, les Danois et les Allemands ne participeront pas non plus aux championnats d'Europe sur piste en Bulgarie, du 11 au 15 novembre, en raison de la situation sanitaire.

 

Ils seront nombreux à ne pas pouvoir défendre leur titre continental sur la piste du Kolodruma de Plovdiv, en Bulgarie. Alors que les championnats d'Europe vont s'y dérouler du 11 au 15 novembre, plusieurs nations manquent à l'appel en raison de la crise sanitaire. Dont la France, qui avait ramené cinq médailles d'or lors de la précédente édition, disputée en octobre 2019 aux Pays-Bas : Mathilde Gros (keirin) chez les dames, et Quentin Lafargue (kilomètre), Corentin Ermenault (poursuite individuelle), Bryan Coquard (course aux points) et Benjamin Thomas (omnium) chez les messieurs. "En raison de l'évolution négative de la crise sanitaire à travers l'Europe, les conditions de sécurité des coureurs et des staffs ne sont plus garanties, a-t-on appris dans un communiqué de la Fédération française de cyclisme (FFC). Avec toutes les incertitudes qui pèsent sur le calendrier de la saison 2021, l'équipe de France continue sa préparation olympique au sein du vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines." 

Les Anglaises motivées

D'autres nations, qui avaient aussi brillé aux derniers Mondiaux, ont également renoncé à participer, craignant ce déplacement en Bulgarie dans la situation actuelle. C'est le cas des Néerlandais, qui avaient eux aussi été titrés à cinq reprises l'an dernier à domicile : en keirin, vitesse individuelle et vitesse par équipes côté masculin, Kirsten Wild ramenant quant à elle deux breloques dorées (omnium et course à l'élimination). Les Danois, vainqueurs de la poursuite par équipes chez les messieurs et de l'américaine chez les messieurs comme les dames, n'y seront pas non plus, tout comme les Belges et les Allemands, qui avaient remporté une médaille d'or en 2019 (Franziska Brausse en poursuite individuelle), même si Maximilian Levy a eu l'accord de sa fédération pour participer, sous sa propre responsabilité. Une compétition qui va donc forcément perdre de son éclat en raison de ces nombreux absents. Pas de quoi entamer le moral des Anglaises Laura Kenny, Elinor Barker et Katie Archibald, qui seront-elles bien présentes et viseront un troisième sacre continental consécutif sur la poursuite par équipes. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.