Bilan 2021 : Alaphilippe et les autres

Bilan 2021 : Alaphilippe et les autres©Media365

Clément Pédron, Media365, publié le vendredi 31 décembre 2021 à 22h04

A l'heure de tirer le bilan du cyclisme français, un nom revient plus que les autres, celui de Julian Alaphilippe. Derrière le puncheur, des jeunes arrivent en embuscade.



Julian Alaphilippe est assurément la tête de gondole du cyclisme français. Le puncheur de 29 ans a réalisé une année magnifique marquée par une troisième victoire sur La Flèche Wallonne et surtout un deuxième titre de champion du monde. Le coureur de l'équipe Deceuninck-Quick Step a également terminé deuxième de Liège-Bastogne-Liège. Sur la Grande Boucle, il s'offre le maillot jaune grâce à une attaque dans la Côte de la Fosse-aux-Loups lors de la première étape avant de le céder à Mathieu van der Poel. Après le Tour, Julian Alaphilippe se succède à lui-même lors des Mondiaux disputés en Belgique. Guillaume Martin lui, a réalisé un bel exercice 2021 avec deux Tops 10 dans deux Grands Tours. Sixième de Paris-Nice, le coureur de la formation Cofidis sait qu'il lui faut une victoire en World Tour pour vraiment s'imposer parmi les meilleurs. Nacer Bouhanni et Arnaud Démare ont joué de malchance sur le Tour de France. Le premier a terminé trois fois sur le podium tandis que le second a chuté lourdement dès la troisième étape avant d'arriver hors-délais lors de la huitième.

La jeunesse en développement

Pour sa première saison avec DSM, Romain Bardet n'a pas déçu. Huitième sur Tirreno-Adriatico, le Français a ensuite participé au Giro (7eme). Vainqueur de la troisième étape lors du Tour de Burgos, l'ancien de l'équipe AG2R-La Mondiale s'est également offert la 14eme étape de la Vuelta. Christophe Laporte a marqué de nombreux points (victoire sur la première étape du Tour du Limousin, victoire sur le Grand Prix de Wallonie) cette année et a convaincu les dirigeants de Jumbo-Visma de l'engager. Warren Barguil a vu sa saison s'arrêter à la fin du mois de septembre en raison d'une chute ayant causé une fracture du bassin. Le Breton a notamment pris la cinquième place de La Flèche Wallonne et est tombé sur le Tour de France, provoquant son abandon lors de la septième étape. Enfin, outre la bonne surprise Franck Bonnamour, on peut citer au rayon des satisfactions Benoît Cosnefroy (11eme du Tour de France) ou David Gaudu (3eme de Liège-Bastogne-Liège, 7eme du Tour de Lombardie).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.