Belgique : Evenepoel absent lors du débriefing d'après-Mondiaux selon Stuyven

Belgique : Evenepoel absent lors du débriefing d'après-Mondiaux selon Stuyven©Media365

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le lundi 25 octobre 2021 à 16h45

Alors que l'équipe de Belgique n'a pas été en mesure de briller à domicile lors des Mondiaux 2021 organisés dans les Flandres, Jasper Stuyven a révélé que Remco Evenepoel n'a pas pris part au débriefing organisé après l'événement.



C'est un échec qui fait encore parler outre-Quiévrain. Avec dans ses rangs des coureurs tels Wout Van Aert ou Remco Evenepoel, l'équipe de Belgique était annoncé comme favorite de la course en ligne des championnats du monde 2021 organisés dans les Flandres. Mais, dans les rues de Louvain, c'est Julian Alaphilippe qui a levé les bras pour célébrer son deuxième titre mondial consécutif quand le meilleur représentant belge, Jasper Stuyven, n'a pris que la quatrième place derrière le Néerlandais Dylan van Baarle et le Danois Michael Valgren. Ce dernier a fait un bilan de sa saison dans un entretien accordé au quotidien belge néerlandophone Het Nieuwsblad et n'a pas manqué de revenir sur cet épisode loin d'être glorieux pour le cyclisme belge. S'il admet qu'il y a eu « des pleurs dans le bus », Jasper Stuyven est surtout revenu sur un événement arrivé quelques jours après cette course.

Stuyven : « Tout le monde était là, sauf Remco Evenepoel »

Le sélectionneur belge a pris l'initiative d'organiser une visioconférence avec ses coureurs afin de revenir sur le déroulement de ce championnat du monde. « Tout le monde était là, sauf Remco Evenepoel. Il était au courant mais a jugé que ce n'était pas nécessaire, a ajouté Jasper Stuyven. Je trouve que c'est dommage, surtout parce qu'il pensait que c'était mieux de se confier devant les médias. Son comportement n'a pas été du goût de certains d'entre nous. » Vivement critiqué avant et après la course, Remco Evenepoel a vu son compatriote remettre une couche a posteriori. « Je pense que l'entourage de Remco devrait parfois le calmer. Il doit encore apprendre quand il doit parler et quand il doit garder le silence. Un coureur de tout premier ordre, et je suis convaincu qu'il en est un, doit comprendre que certains éléments doivent parfois rester en interne. » Quant à l'idée selon laquelle Remco Evenepoel avait les armes pour s'emparer du maillot arc-en-ciel, le vainqueur de Milan-Sanremo cette année est très clair : « Je ne le pense pas ». Le prochain rassemblement de l'équipe de Belgique promet d'être animé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.