WBC : Nordine Oubaali demande de l'aide à Emmanuel Macron

WBC : Nordine Oubaali demande de l'aide à Emmanuel Macron©Media365

Nicolas Kohlhuber, Media365 : publié le dimanche 25 avril 2021 à 11h04

Détenteur de la ceinture WBC des poids coqs, Nordine Oubaali est en difficulté à l'approche de la défense de son titre qui est prévue en Californie le mois prochain. Dans l'impossibilité d'obtenir un visa, il a sollicité l'aide d'Emmanuel Macron.



Nordine Oubaali va-t-il pouvoir défendre sa ceinture WBC des poids coqs le 29 mai prochain à Los Angeles comme c'est prévu ? Visiblement, ce n'est pas encore sûr. Le Français semble avoir des difficultés pour l'obtention du visa nécessaire à l'entrée sur le territoire américain. En raison d'un délais de plus en plus court par rapport à son échéance mondiale qui est prévue dans un mois, le natif de Lens a sollicité l'aide d'Emmanuel Macron pour accélérer les démarches administratives et avoir l'occasion de se rendre en Californie pour représenter la France lors de son combat face au Philipin Nonito Donaire comme c'est prévu depuis de longs mois. Initialement prévu en novembre dernier, le combat avait déjà dû être reporté une première fois quand le combattant de 34 ans a contracté le Covid-19.


Champion du Monde WBC de la catégorie depuis janvier 2019 et une victoire sur Rau'shee Warren, Nordine Oubaali a déjà remporté deux défenses de titre mais il n'a plus combattu depuis presque 18 mois. Son dernier combat remonte au 7 novembre 2019 face à Takuma Inoue. Depuis cette victoire sur décision unanime à Saitama au Japon, celui dont le bilan chez les professionnels et de 17 victoires (dont 12 par KO) en 17 combats doit affronter son challenger numéro 1 pour conserver sa ceinture. S'il n'y arrive pas, elle pourrait lui échapper pour cause d'inactivité. Ca avait déjà failli être le cas l'an passé quand son duel avec Nonito Donaire avait été initialement reporté. L'Asiatique est âgé de 38 ans a un bilan de 40 victoires (dont 26 par Ko) et 6 défaites. Il a détenu plusieurs ceintures mondiales chez les poids mouches, coqs, super-coqs et plumes et avait manqué l'occasion de subtiliser le titre du Français car il a lui aussi été testé positif au Covid-19 avant un combat contre Emmanuel Rodriguez.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.