Boxe - Yoka : " Une très grosse année 2021 se profile "

Boxe - Yoka : " Une très grosse année 2021 se profile "©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le dimanche 29 novembre 2020 à 13h40

Victime d'une fracture du quatrième métacarpe droit lors de sa victoire contre Christian Hammer, Tony Yoka a dû revoir ses plans pour cette fin d'année et donne d'ores et déjà rendez-vous en 2021.



Touché, mais pas coulé. Victorieux vendredi soir à Nantes de Christian Hammer, Tony Yoka a tout de même vu une mauvaise nouvelle gâcher sa fin d'année. En effet, le Français a été victime d'une fracture du quatrième métacarpe droit, qui va l'obliger à alléger son programme. « Au 3eme ou 4eme round, en frappant sur l'arrière de son crâne quand il a baissé la tête. Je l'ai senti, de suite. Je ne parvenais plus à donner ma droite en ligne. Comme j'avais moins de douleur en crochet, j'ai dû adapter ma stratégie. Impossible de le tenir à distance, j'ai dû rester au près, accepter le combat en corps-à-corps. (...) J'ai fait mon combat, même privé de ma capacité à l'ajuster avec des coups puissants en ligne. À chaud, avec l'adrénaline, on relativise la douleur. Ça change une fois le combat terminé. Là, on a coupé mes bandes. J'ai serré la main de son coach, et là j'ai eu vraiment mal. Je suis parti au CHU de Nantes. Les radios ont révélé une fracture », a expliqué le champion olympique en 2016, lors d'une interview à L'Equipe.

Du lourd pour Yoka en 2021 ?

Blessé, Yoka ne fera donc pas d'autres combats en 2020 et préfère se reposer avant une année importante pour lui. « Je n'ai pas envie de prendre de risques avec cette blessure. J'ai une très grosse année 2021 qui se profile. Je pense pouvoir remettre les gants dans un mois, si tout va bien. Je suis content. Grâce à cette victoire, je grimpe à la 12eme place mondiale du classement Boxrec. Et j'ai de la chance car j'évite l'opération, j'ai une fracture sans déplacement osseux. (...) Je me sens très bien. Je n'étais pas mort de fatigue, j'ai contrôlé toute la fin du combat. Sans cette fracture, j'aurais essayé d'emballer le combat en donnant tout dans le 10eme round », a par la suite confié le Français, qui nourrit de grandes ambitions pour la suite. En effet, alors qu'il retournera aux Etats-Unis en janvier pour s'entraîner avec Virgil Hunter, son entraîneur américain, le Parisien « espère pouvoir annoncer des combats face à de gros noms. »



« Ok Joe Joyce, faisons cette revanche des JO dès maintenant. Je sais que tu le veux. Et je sais que tout le monde le veut », a par ailleurs lancé Yoka, à l'attention du Britannique, sur les réseaux sociaux. Un combat contre « The Juggernaut », qui vient de battre Daniel Dubois, constituerait à n'en pas douter un premier très gros combat dans « La Conquête » du Français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.