Jeep Elite - Bonzie Colson : " Gagner des matchs conditionne tout le reste "

Jeep Elite - Bonzie Colson : " Gagner des matchs conditionne tout le reste "©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, Media365, publié le samedi 13 mars 2021 à 11h15

Ce samedi face à Chalon, Strasbourg va jouer son premier match de Jeep Elite depuis plus d'un mois. L'occasion de s'entretenir avec Bonzie Colson, le joueur qui a la meilleure évaluation du championnat de France.

Bonzie, plus d'un mois plus tard, vous retrouvez la Jeep Elite. Dans quel état d'esprit êtes-vous ?
Collectivement, on se sent bien. On sait que l'on va jouer le championnat et la Ligue des Champions et que cela ne va pas être facile mais on est excité de jouer. On est heureux de continuer le championnat et on va essayer d'entretenir notre bonne forme du moment en Jeep Elite avec le match de ce samedi contre Chalon. On est bien placé et on va tenter de continuer sur notre lancée pour étirer notre série de victoires.

Pour vous, après une première saison professionnelle en Europe qui a été stoppée par le Covid-19, la deuxième a aussi été largement perturbée avec un rythme qui va maintenant s'accélérer. Comment le vivez-vous ?
Je suis heureux de pouvoir jouer. Beaucoup de choses ont changé dans la vie à cause du Covid-19. La vie de tout le monde a été impactée par la situation. Je suis juste heureux et excité de pouvoir jouer au basket et d'enchaîner les matchs avec mes coéquipiers.

Vous avez la meilleure évaluation de Jeep Elite, est-ce que vous pensez au titre de MVP ?
Je ne me concentre que sur le match d'après pour prouver, jouer du mieux que je peux et aider l'équipe à gagner. Remporter des matchs conditionne tout le reste. L'efficacité et les statistiques ne servent à rien s'il n'y a pas la victoire au bout. Je ne pense qu'à continuer la série de victoires de l'équipe, progresser dans le jeu et participer au développement du collectif à l'approche de l'intense enchaînement de matchs qui nous attend. Durant cette période entre Ligue des Champions et Jeep Elite, je veux juste rester concentré sur les bons objectifs.

Est-ce qu'avec votre statut, vous avez l'impression d'être particulièrement ciblé par les défenses adverses ?
Plus la saison avance, plus il y a des vidéos pour décortiquer votre jeu et les équipes sont plus concentrées sur certains joueurs. C'est à moi de trouver des moyens de marquer. Les adversaires ont eu le temps de nous analyser et d'apprendre à défendre sur nos systèmes pour essayer de nous stopper mais c'est à nous de faire de notre mieux pour continuer à marquer. Je vais continuer de jouer mon jeu sans rien forcer en chercher les tirs ouverts et en restant fluide. Le coach a beaucoup de systèmes différents pour trouver de nouvelles solutions. Je vais en profiter pour continuer à jouer mon jeu en étant aussi efficace que possible.

Vous avez un impact des deux côtés du terrain en remplissant toutes les catégories de statistiques. Dans quel registre est-ce que vous préférez vous rendre utile à l'équipe ?
J'aime juste jouer et progresser pour aider l'équipe. Je pense que j'ai progressé depuis mon arrivée ici, autant en attaque qu'en défense mais surtout, je pense qu'on a grandi en terme de collectif. On est resté soudé malgré les hauts et les bas. On a eu des blessés, des nouveaux joueurs et on est resté ensemble et cela montre quel type de groupe on est. On a faim, on veut jouer, on est impliqué et on travaille dur pour mettre en place notre jeu.

A la SIG, vous jouez au poste d'ailier mais vous avez été formé au poste de pivot durant votre cursus universitaire à Notre-Dame en NCAA. Est-ce que cette expérience est la clé de votre polyvalence actuelle ?
C'est vrai qu'à l'époque je jouais pivot ou ailier fort. Je me retrouvais face à des joueurs bien plus grands. Contre ces profils différents du mien, en défense, j'essayais de couvrir le plus de terrain possible avec ma rapidité, mon agilité et mon envergure. Ça a commencé comme ça et ensuite j'ai essayé de faire évoluer mon jeu autant que possible. Je suis passé professionnel, j'ai joué en G-League, en NBA et maintenant ici et j'ai continué d'apprendre des choses. Tous les ans, je veux profiter de ces expériences en plus pour progresser mais c'est vrai que mon jeu s'est forgé durant mes années à Notre-Dame et même au lycée. La manière dont je joue, l'énergie que je mets sur le terrain, mon toucher de balle, mon travail défensif, j'ai appris tous ces éléments de mon jeu durant mon expérience en NCAA et aujourd'hui encore je les utilise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.