ASVEL : Yves Pons quitte la NBA pour la France

ASVEL : Yves Pons quitte la NBA pour la France©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mercredi 27 juillet 2022 à 09h50

Après une saison chez les Memphis Grizzlies, l'ailier fort franco-haïtien de 23 ans Yves Pons s'est engagé pour les deux prochaines saisons avec l'ASVEL.


Il a disputé 12 matchs la saison passée avec les Memphis Grizzlies, l'une des équipes les plus marquantes de la NBA, et c'est à l'ASVEL qu'il évoluera lors des deux prochaines saisons. Yves Pons s'est en effet engagé ce mardi avec le club champion de France, dont il viendra renforcer la raquette. L'ailier fort de 23 ans va découvrir le championnat de France et l'Euroligue, lui qui a quitté la France en 2017 pour rejoindre la NCAA. Non drafté en 2021, le natif de Port-au-Prince en Haïti, adopté à l'âge de 4 ans par un couple d'Aixois, avait tout de même signé avec les Memphis Grizzlies un contrat « two way », qui lui permettait de faire des allers-retours entre la NBA et la G-League. Dans la grande Ligue, il a joué 12 matchs de saison régulière, pour un total de 13 points, 12 rebonds et 71 minutes de jeu. En G-League, avec le Memphis Hustle, il a tourné à une moyenne de 9,4 points et 5 rebonds en 25 minutes, pendant 9 matchs.

Veyronnet : "Il a su séduire TJ.Parker cet été lors de la Summer League"

« C'est une excellente nouvelle de voir Yves rejoindre notre projet. C'est un joueur que nous suivons depuis plusieurs années déjà, très athlétique, fort sur l'homme, avec une marge de progression importante. Sa verticalité devrait ravir notre public de l'Astroballe et nul doute que son état d'esprit de guerrier sera très apprécié ! », s'est réjoui Gaëtan Muller, le président délégué de l'ASVEL. « Yves arrive chez nous avec l'enthousiasme et l'énergie qui le caractérisent. C'est un jeune joueur à très haut potentiel qui a déjà de grosses qualités défensives. Il a su séduire TJ.Parker cet été lors de la Summer League de Las Vegas, va nous apporter beaucoup de dynamisme et aura sa carte à jouer au sein de notre effectif », a réagi quant à lui Michel Veyronnet, le directeur général adjoint en charge du sportif.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.