NBA : Un ex-joueur de Limoges avec les manifestants pro-Trump au Capitole

NBA : Un ex-joueur de Limoges avec les manifestants pro-Trump au Capitole©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le jeudi 07 janvier 2021 à 15h52

Ancien joueur NBA, du Barça mais aussi, très brièvement, de Limoges, David Wood (56 ans) était avec les manifestants pro-Trump qui ont violemment envahi le Capitole mercredi soir. Et l'ex-intérieur a assuré qu'il ne cautionnait pas les violences. 

 

Si l'extrême majorité des joueurs NBA, des coachs et des franchises ont condamné mercredi l'envahissement violent du Capitole par des partisans de Donald Trump, qui a fait quatre morts à Washington et interrompu pendant de longues heures la certification des résultats de l'élection présidentielle, et donc la victoire de Joe Biden, le très controversé 45e président américain, qui a fini par reconnaître sa défaite, compte tout de même quelques (rares) supporters dans le monde du basket, à l'image de l'ancien intérieur David Wood. Passé par de nombreuses franchises NBA (Bulls, Rockets, Spurs, Pistons, Warriors, Suns, Mavericks et Bucks), celui qui est aujourd'hui âgé de 56 ans a beaucoup bourlingué, évoluant notamment au Barça ou à Limoges, disputant quatre matchs avec le CSP en tant que pigiste médical de Frédéric Weis en 1999. Et il était présent mercredi dans la capitale américaine pour manifester. 

Grand admirateur de Trump, Wood, vêtu d'un survêtement aux couleurs du drapeau américain, a publié sur les réseaux sociaux des photos et des vidéos de la manifestation, et notamment des violences, ainsi qu'une séquence où il évoquait la présumée fraude électorale dénoncée par le président des Etats-Unis depuis de longues semaines. Celui qui s'est surtout fait connaître pour ses positions ultraconservatrices depuis l'arrêt de sa carrière en 2003 a ensuite effacé la plupart de ses vidéos, et assuré qu'il ne cautionnait pas la violence. "J'ai effacé la plupart de mes posts d'aujourd'hui, a-t-il ensuite écrit sur Facebook. Je suis allé au Capitole pour voir le discours du président Trump et pour prier. Beaucoup de gens m'ont envoyé des messages pour que je les tienne informés et j'ai fait une diffusion en direct parce que je pensais que les gens voulaient voir ce qu'il se passait. On était en sécurité, entourés de gens qui aiment leur pays. Néanmoins, j'ai vu une dizaine de personnes en colère, qui criaient et pouvaient être des fauteurs de trouble. Les gens sont en colère que leurs votes n'aient pas compté, au contraire des votes illégaux, et je ne leur en tiens pas rigueur. Je ne suis pas vraiment fan de l'énergie négative, et je n'ai vu personne que je connaissais au Capitole ce soir. Je n'étais pas là pour manifester, mais pour prier et regarder. Je vous aime tous."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.