NBA - New York/Fournier : " Trois fois de suite, ce n'est pas un hasard "

NBA - New York/Fournier : " Trois fois de suite, ce n'est pas un hasard "©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le vendredi 07 janvier 2022 à 17h06

Auteur de son record en carrière contre Boston (41 points) avec les New York Knicks, Evan Fournier a reconnu qu'il était un peu plus motivé que d'habitude contre son ancienne équipe.


Passer de 0 à 41 points en 48 heures. Tel est l'exploit réussi par Evan Fournier, qui est passé de « zéro » à « héros » aux yeux des fans des Knicks, lorsqu'il a inscrit ce jeudi 41 points contre Boston au Madison Square Garden pour une victoire 108-105. Le joueur français a signé le match de sa vie, en rentrant notamment 10 tirs à 3 points en 14 tentatives. Hasard ou coïncidence, c'est déjà contre les Celtics qu'il avait dépassé la barre des 30 points (32 à deux reprises) cette saison, alors qu'il ne l'a fait contre aucun autre adversaire. « Peut-être qu'il y a un peu de motivation supplémentaire, mais ce n'est pas quelque chose que je fais exprès contre les Celtics. Mais oui, trois fois de suite, donc c'est difficile de dire non, ce n'est pas un hasard », a-t-il reconnu. En mars dernier, Evan Fournier avait été envoyé à Boston par Orlando et il avait joué 16 matchs sous le mythique maillot vert, pour une moyenne de 13 points, 3,3 rebonds et 3,1 passes, et un pic à 30 points et 8 passes contre Miami. Mais les C's ne lui avaient pas proposé de nouveau contrat, et il s'était engagé pour quatre ans et 78 millions de dollars avec les Knicks durant l'été.

De nombreux fans le voulaient sur le banc

Mais son aventure new yorkaise a plus été faite de bas que de hauts depuis son arrivée (à l'image du début de saison de la franchise, 10eme de l'Est avec 19 victoires pour 20 défaites). Contre Indiana mardi dernier, il avait ainsi terminé avec 0 point, à 0 sur 4 aux tirs. Quelques jours avant, il avait marqué 3 points contre Oklahoma City puis 20 contre Toronto. « Quand vous traversez une saison où il y a beaucoup d'incohérence et que vous essayez de trouver un rythme, vous commencez toujours la journée avec une nouvelle attitude », a-t-il expliqué après son carton contre les C's. Le vice-champion olympique va donc devoir trouver de la régularité alors que de nombreux fans des Knicks, avant son match historique de jeudi, demandait à ce qu'il commence les rencontres sur le banc. Mais l'entraîneur Tom Thibodeau continue à lui faire confiance. D'ailleurs dès ce samedi, New York se rend...à Boston pour la dernière confrontation entre les deux équipes en saison régulière. Pour un nouveau carton d'Evan « Fourmizz » ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.