NBA : Fin de série pour Boston, toujours leader à l'Est malgré tout

NBA : Fin de série pour Boston, toujours leader à l'Est malgré tout©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 22 novembre 2022 à 08h24

Boston, qui avait aligné neuf victoires avant de se déplacer lundi soir à Chicago, a vu sa belle série s'interrompre face aux Bulls (121-107). Les Celtics conservent néanmoins la première place de la conférence Est.



Pas de passe de dix pour les Celtics. Boston aurait dû s'en douter. S'il y a bien une équipe armée pour stopper les Celtics dans leur élan, c'était bien Chicago. Il faut dire que les joueurs du Massachussetts n'avaient perdu que trois fois (en seize matchs) avant de se déplacer dans l'Illinois lundi soir, et parmi les trois franchises à avoir réussi l'exploit de faire chuter les C's figuraient ces Bulls avec qui Boston avait de nouveau rendez-vous lundi, presque un mois après s'être lourdement incliné (120-102) sur le parquet cher à DeMar DeRozan et ses coéquipiers. Entre temps (le 5 novembre), les Celtics avaient pris leur revanche face aux Bulls, battus 123-119 chez les leaders de la conférence Est, le calendrier ayant rapidement programmé des retrouvailles entre les deux équipes. Malheureusement pour Boston, la belle, en revanche, a tourné de nouveau à l'avantage de Chicago, qui peut donc désormais se vanter de non seulement faire partie des rares franchises (elles sont trois uniquement) ayant réussi cette saison à faire chuter Boston, mais de surcroît à deux reprises.

Boston reste premier à l'Est

Comme le 25 octobre dernier, DeRozan (28 points, 8 rebonds, 4 passes) et les Bulls se sont permis le luxe de de nouveau malmener (121-107) ces Celtics qui avaient la possibilité lundi soir d'aligner une dixième victoire et de conforter encore davantage leur première place à l'Est devant Milwaukee (12v-4d), vainqueur lundi à domicile contre Portland (119-111). Finalement, le parquet du United Center et Chicago ont encore eu raison de Jaylen Brown (25 points), Jayson Tatum (28 points, 11 rebonds) et de leurs coéquipiers, à l'image d'un Marcus Smart pas dans son assiette (8 points, 7 passes). Déjà nettement devant à la pause (+13), les Bulls ont confirmé leur domination au retour des vestiaires. Une résultat d'autant plus inattendu que si Boston restait sur neuf victoires, Chicago, de son côté, n'avait plus gagné depuis quatre matchs. Boston conserve toutefois la première place de la conférence avant d'accueillir Dallas mercredi - mais pour une victoire de plus uniquement par rapport aux Bucks - tandis que les Bulls se rendront chez le dauphin des Celtics Milwaukee.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.