Euroligue (H/J10) : Le match ASVEL - Olympiakos reporté

Euroligue (H/J10) : Le match ASVEL - Olympiakos reporté©Media365

Aurélien CANOT, publié le lundi 16 novembre 2020 à 22h40

Le match de la 10eme journée de l'Euroligue masculine qui aurait dû opposer vendredi soir (20h45) l'ASVEL à l'Olympiakos de l'ancien Villeurbannais Livio Jean-Charles à l'Astroballe a été reporté en raison de plusieurs cas de Covid-19 dans le camp grec.


ASVEL - Olympiakos reporté. Encore battue en Euroligue, vendredi dernier à domicile par le Zénith Saint-Pétersbourg (63-53), l'ASVEL, corrigée deux jours avant cette défaite face aux Russes par l'Etoile Rouge de Belgrade (89-68), déjà sur son parquet, avait à coeur de retrouver au plus vite l'Astroballe pour tenter de stopper l'hémorragie. Cela tombait bien, car le calendrier avait prévu aux protégés de Tony Parker une nouvelle chance chez eux, vendredi prochain face à l'Olympiakos, au retour d'un déplacement cette fois, programmé le mercredi précédent, dans la salle de l'Alba Berlin, autre équipe avec l'ASVEL et le Khimki Moscou à ne compter qu'un seul succès dans la compétition. L'histoire ne dit pas pour le moment si les Villeurbannais réussiront à se refaire une santé face aux Allemands et à décrocher leur deuxième victoire en sept matchs et après cinq défaites lors de ce duel entre mal classés. En revanche, une chose est sûre : pour renouer avec le succès à l'Astroballe, les champions de France en titre aujourd'hui mal en point également en Jeep Elite devront patienter.

Jean-Charles avait quitté l'ASVEL alors qu'il lui restait un an de contrat

Le match de vendredi soir (20h45) face à l'Olympiakos n'aura pas lieu, en effet, à la date initialement prévue. Il a été reporté en raison de plusieurs cas de Covid-19 dans le camp grec, a annoncé l'Olympiakos dès lundi, annonçant qu'elle ne ferait pas le déplacement dans le Rhône en fin de semaine, au même titre qu'elle n'affrontera pas Barcelone mercredi prochain, tandis que l'ASVEL se rendra à Berlin. De la même façon, l'ancien Villeurbannais Livio Jean-Charles ne retrouvera pas tout de suite cette salle de l'Astroballe qu'il connaît par coeur. Alors qu'il lui restait un an de contrat à l'ASVEL, l'intérieur international français avait choisi de faire jouer sa clause de sortie pour rejoindre Athènes et l'Olympiakos Le Pirée, trois fois sacrée dans la Coupe d'Europe reine. Le Guyanais s'était engagé pour deux ans avec l'assurance de doubler son salaire. Les retrouvailles avec l'ASVEL s'annonçaient très chaudes. Elles n'interviendront pas tout de suite.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.