Rallye - WRC - Monza : Le grand huit d'Ogier !

Rallye - WRC - Monza : Le grand huit d'Ogier !©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le dimanche 21 novembre 2021 à 13h15

Vainqueur du rallye de Monza, le pilote français Sébastien Ogier a décroché son huitième titre mondial ce dimanche, pour sa saison dernière WRC à plein temps. Il revient à une longueur du recordman, Sébastien Loeb, mais on ne le reverra plus désormais que sur quelques rallyes.



ES16 (Serraglio 1, 14,62km) : Ogier champion du monde !!!

Et voilà, c’est fait ! Alors qu’un podium à Monza lui suffisait pour remporter un huitième titre mondial, Sébastien Ogier a tenu à mettre la cerise sur le gâteau, en gagnant le dernier rallye de la saison ! En tête depuis samedi soir, le pilote Toyota, hormis sa petite frayeur de la première spéciale de dimanche, n’a pas pris de risques et a assuré la victoire, sa cinquième de la saison et la 54eme de son immense carrière ! Lors de la dernière spéciale, disputée à la fois sur le circuit automobile et les chemins de terre aux alentours, le Gapençais n’a pas pris de risques inconsidérés et a terminé cinquième à près de quatre secondes de Thierry Neuville. Et cela lui permet de remporter le rallye, avec sept secondes et trois dixièmes d’avance sur celui qui était son dernier rival, son coéquipier Elfyn Evans.

C’est donc désormais officiel, Sébastien Ogier, bientôt 38 ans, est champion du monde pour la huitième fois, après 2013, 2014, 2015, 2016 (avec Volkswagen), 2017, 2018 (M-Sport) et 2020 (avec Toyota), pour sa dernière saison en tant que pilote WRC à plein-temps ! Une huitième couronne qui vient clore une saison 2021 extrêmement solide, où Ogier est monté sur le podium à sept reprises en douze courses, et n’a connu qu’un seul véritable mauvais résultat, en Finlande (20eme). Aux côtés de son co-pilote Julien Ingrassia, futur retraité, il termine champion du monde avec 23 points d’avance sur Elfyn Evans et 54 sur Thierry Neuville. Toyota est de son côté sacré chez les constructeurs, avec 59 points d’avance sur Hyundai. Sauf retournement de situation, Sébastien Ogier n’égalera pas le record des dix titres mondiaux décrochés par Sébastien Loeb entre 2004 et 2012. Et la France va devoir s’habituer à ne plus avoir de pilote à la lutte pour le titre mondial, alors que c’est le cas depuis dix-huit ans maintenant. La fin d’une période dorée.


ES15 (Serraglio 1, 14,62km) : Ogier assure mais accroit son avance !

Encore 14 kilomètres à maîtriser, et Sébastien Ogier sera sacré champion du monde pour la huitième fois ! Le pilote français a augmenté son avance sur son rival Elfyn Evans lors de l'avant-dernière spéciale, qui se déroulait à la fois sur le circuit de Monza et sur les petits chemins de terre aux alentours. Il a assuré le coup, et n'a d'ailleurs terminé que quatrième de la spéciale, à près de dix secondes du vainqueur Thierry Neuville, mais il a surtout terminé sept secondes devant Evans, qui a calé à deux reprises. "J'ai bloqué les freins et je n'ai pas pu faire tourner la voiture. J'ai calé une fois, et encore une deuxième un peu plus tard. Ce n'était pas une super spéciale", a reconnu le Gallois à l'arrivée. "J'ai conduit prudemment. J'étais un peu sur la retenue, mais c'était une spéciale propre", a confié de son côté Sébastien Ogier, tout proche du bonheur. La Power Stage se déroulera d'ailleurs sur le même parcours.

ES14 (Grand Prix 2, 10,29km) : Ogier et Evans dans le même temps

Sébastien Ogier entrevoit de plus en plus le titre mondial. Le pilote français n'est plus qu'à deux spéciales (28km) du bonheur, même s'il s'est fait une grosse frayeur lors de la première de la journée de dimanche. Le Gapençais a coupé une chicane en béton et a un peu endommagé sa roue et son pneu, mais rien de grave finalement. "Je ne m'y attendais pas. C'est très facile de taper quelque chose ici", a t-il reconnu. Il a finalement bouclé les 10,29km au programme de cette spéciale disputée sur le mythique circuit automobile, avec une seconde de retard sur Thierry Neuville, mais dans le même chrono exactement que son coéquipier chez Toyota et rival pour le titre Elfyn Evans. Ogier compte toujours une demi-seconde d'avance sur le Gallois en tête du classement général, sachant qu'un podium lui suffira pour être champion du monde.

 RALLYE – WRC / MONZA
Classement final (après seize spéciales) - Dimanche 21 novembre 2021
1- Sébastien Ogier – Julien Ingrassia (FRA-FRA/Toyota) en 2h39’08’’6
2- Elfyn Evans - Scott Martin (GBR-GBR/Toyota) à 7"3
3- Dani Sordo - Candido Carrera (ESP-ESP/Hyundai) à 21"3
4- Thierry Neuville - Martijn Wydaeghe (BEL-BEL/Hyundai) à 32"
5- Oliver Solberg - Elliott Edmondson (SUE-GBR/Hyundai) à 1’32"0


Vainqueurs des spéciales
Ogier : 5 (ES1, ES3, ES4, ES10, ES11)
Evans : 4 (ES2, ES5, ES9, ES12)
Neuville : 5 (ES6, ES8, ES14, ES15, ES16)
Sordo : 2 (ES7, ES13)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.