Sports mécaniques : Volkswagen arrête tout

Sports mécaniques : Volkswagen arrête tout©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 01 décembre 2020 à 19h39

Le constructeur automobile allemand Volkswagen a annoncé ce mardi qu'il mettait un terme à ses activités sportives. Les employés de Volkswagen Motorsport seront intégrés au siège de l'entreprise.



Vingt-quatre heures après l'annonce faite par Audi de son retour aux 24 Heures du Mans et de son arrivée sur le Dakar en 2022 avec une voiture électrique, tout en arrêtant la Formule E, un autre constructeur automobile allemand a pris une grande décision ce mardi, bien différente de celle d'Audi : Volkswagen arrête le sport automobile ! « La marque Volkswagen est en passe de devenir le principal fournisseur de mobilité électrique durable. À cette fin, nous mettons nos forces en commun et avons décidé de mettre fin aux activités de sport automobile de la marque Volkswagen. Le personnel du sport automobile sera intégré à Volkswagen AG (le siège, basé à Wolfsbourg, ndlr) », a déclaré le Dr Frank Welsch, membre du conseil d'administration chargé de la Division du développement, dans un communiqué. Actuellement, Volkswagen Motorsport emploie 169 personnes à Hanovre.

Volkswagen a gagné en WRC, sur le Dakar, en rallycross...

« Pendant des décennies, l'équipe de Volkswagen Motorsport a apporté à la marque une série de succès sportifs majeurs. Mes plus vifs remerciements vont à tous les employés pour tant de victoires, titres et records à travers le monde et pour leur dévouement personnel et leur engagement. Nous sommes ravis de pouvoir préserver les emplois, en particulier en ces temps difficiles, et proposerons à tous les employés un contrat de transfert », a commenté Wilfried von Rath, membre du conseil de direction en charge des ressources humaines. Volkswagen Motorsport compte cinq décennies d'histoire dans le sport automobile. Cela a commencé en 1978 avec les débuts en rallye WRC, jusqu'en 1990, puis Volkswagen est revenu en 2011, remportant les titres pilotes et constructeurs de 2013 à 2016 grâce à Sébastien Ogier, avant de se retirer de nouveau. Volkswagen a également participé au Dakar de 2003 à 2011, avec à la clé une victoire de Giniel de Villiers en 2009, de Carlos Sainz en 2010 et de Nasser Al-Attiyah en 2011, et au championnat du monde de rallycross, avec les titres de Johan Kristoffersson en 2017, 2018 et 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.